thematic
 ACCUEIL
 LISTE DE DIFFUSION
 MENTIONS LEGALES
 ARCHIVES / N°
CRI Pratique
 PRÉSENTATION
 CRI Pratique

 La publication "pratique/généraliste" du CITIC 74.

 CRI PRATIQUE

 Quel type de connexion choisir ?
Introduction


 Quel type de connexion choisir ?
Le RTC


 Quel type de connexion choisir ?
Le RNIS


 Quel type de connexion choisir ?
Le Câble


 Quel type de connexion choisir ?
L’ADSL


 Quel type de connexion choisir ?
L’ADSL 2+


 Quel type de connexion choisir ?
Le satellite


 Quel type de connexion choisir ?
Conclusion


TÉLÉCHARGEABLE
(Format PDF - 361.3 ko)


CRI PRATIQUE > 2005 > N°16 Novembre 2005 >

Quel type de connexion choisir ?
Le RTC

Définition et matériel requis

Réseau Téléphonique Commuté

Il s’agit du réseau classique du téléphone, auquel tout téléphone normal est raccordé via une prise en T. Le poste de téléphone (celui de l’abonné) est relié à un central téléphonique grâce à une paire de fils en cuivre sur laquelle transite la voix en analogique. Le réseau téléphonique est numérique, mais la ligne téléphonique est analogique. La conversion en numérique se fait dès l’entrée et/ou la sortie sur le réseau.

Pour une connexion RTC, il vous faut un modem (« Modulateur-Démodulateur »). Il s’agit du périphérique permettant de joindre votre FAI (fournisseur d’Accès Internet), qui ensuite vous connectera à Internet, et d’échanger des fichiers, des e-mails, des fax, etc. L’ordinateur ne sait pas lire les données analogiques qu’il reçoit du réseau téléphonique. Il lui faut donc un modem pour convertir les données analogiques qui transitent sur la ligne téléphonique en données numériques, et inversement.

Le modem peut être intégré à l’ordinateur, ou indépendant. Les ordinateurs (notamment les portables) comportent également une carte PC ; il est cependant préférable d’utiliser un modem plutôt que la carte PC (en cas de problème de connexion, par exemple, vous n’aurez pas à redémarrer l’ordinateur mais seulement le modem. De plus, les cartes ne sont pas détectées par tous les matériels).

Débit du RTC

Le débit représente la vitesse de transfert des données numériques. Il est mesuré en bits par seconde. Le débit du RTC est de 56 Kbps maximum en théorie.

Pour aller plus loin

Le signal téléphonique n’est pas parfait, il est soumis à des perturbations électromagnétiques, et dépend de la qualité des liaisons en cuivre, de la connectique, etc. C’est pourquoi les débits donnés sont théoriques : en réalité ils sont toujours inférieurs. Le débit du RTC est donc plutôt proche de 40 Kbps.

Coût d’un modem (tarif donné à titre indicatif)

À partir de 25 euros environ.

Coût du RTC

La connexion au FAI est équivalente à un appel téléphonique (tarif local en général). Ici, la facturation est directement liée à la durée de la connexion.

Vous avez également la possibilité de souscrire des forfaits horaires, de type « 10 heures = 10 euros ».

Avantages

-  Internet est accessible par le RTC depuis n’importe quelle ligne téléphonique, sans aucune intervention extérieure. Il suffit de paramétrer l’ordinateur. Le RTC est donc idéal en déplacement.

-  Si votre utilisation d’Internet est faible et ponctuelle, le RTC vous suffira sans même que vous n’ayez à souscrire de forfait.

Inconvénients

-  Quelle lenteur ! Le RTC reste du bas débit, et la consultation de votre messagerie peut vite devenir pénible, surtout si vous recevez de nombreux spams ou des e-mails très lourds (photos, etc.). Les pages web très chargées mettront une éternité à s’afficher.

-  Évitez les téléchargements, sinon gare à la facture !

-  Quand vous êtes connecté, vous ne pouvez plus téléphoner. Le correspondant qui cherchera à vous joindre tombera sur la tonalité « occupé ».

Sécurité

-  Les connexions en RTC sont lentes et ne sont pas permanentes, ce qui limite considérablement les tentatives d’intrusions. Cependant, un fire-wall reste indispensable (voir CRI Pratique n° 15), sauf si vous êtes utilisateur du CRI74. Nous vous proposons en effet des connexions sécurisées grâce au proxy situé sur notre site central.

-  La lenteur du débit ne vous met absolument pas à l’abri des virus, spams et autres ! Seuls de bons outils logiciels vous permettront de surfer en toute sécurité (voir les CRI Pratique n°2 et n°4 traitant ces sujets)..

Le RTC au CRI74

Lorsque le CRI74 a été créé, il n’y avait pas de dispositif permettant d’accéder facilement et économiquement à Internet. C’est pour cette raison que le CRI74 s’est doté de tous les outils nécessaires, dont le RTC. Même si ce mode de connexion est aujourd’hui en baisse (vous êtes de plus en plus nombreux à bénéficier de l’ADSL), le CRI74 continuera d’assurer ce service pour tous ceux qui n’ont pas encore d’autre choix.

Le CRI74 propose un n° de téléphone local à ses utilisateurs (04 50 ...). Si ces derniers souhaitent se connecter au CRI74 en dehors du département, la tarification augmente donc. Cependant, la plupart des FAI qui proposent des n° de type azur (08 ....) n’autorisent pas l’accès hors de la zone de l’abonné.

Conseil

Les utilisateurs du CRI74 peuvent consulter leur messagerie grâce à Webmail : les e-mail ne sont pas « chargés » sur l’ordinateur, mais restent sur le serveur. Vous pouvez donc trier vos e-mails et laisser de côté les spams ou les e-mail non urgents ou trop lourds.

À noter

Vous êtes utilisateur du CRI74 et avez une connexion RTC ? Retrouvez toute la documentation relative au paramétrage de votre matériel sur le site web du CRI74, rubrique Documentation - Connectivité.

(PNG)
Connexion RTC
Schéma simplifié

 ACTUALITÉ
 SITES RÉFÉRENCÉS
 Secuser

 Sa lettre d’information aborde régulièrement le sujet des spywares et donne la liste des derniers logiciels espions recensés.

 Centre productique de Haute-Savoie

 Au service de la performance des PME haut-savoyardes...

 arobase.org

 L’email sous toutes les coutures... Le spam : Comment éviter le déluge de courriels non sollicités ?

Copyright © 2005 Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie - webmaster@thematic74.fr
Site web entièrement basé sur SPIP, logiciel libre de gestion de contenu collaborative.