thematic
 ACCUEIL
 LISTE DE DIFFUSION
 MENTIONS LEGALES
 ARCHIVES / N°
CRI Pratique
 PRÉSENTATION
 CRI Pratique

 La publication "pratique/généraliste" du CITIC 74.

 CRI PRATIQUE

 Optimisez votre site web
Éditorial


 Optimisez votre site web
Un peu d’explications pour commencer


 Optimisez votre site web
Et après ?


 Optimisez votre site web
La sécurité, toujours !


 Optimisez votre site web
Les services qui mériteraient d’être plus utilisés


 Optimisez votre site web
Liste complète des services proposés par le CRI


 Optimisez votre site web
Les "indipensables"


 Optimisez votre site web
Conclusion


TÉLÉCHARGEABLE
(Format PDF - 539.8 ko)


CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

Vitrines de toute structure, mode d’information de plus en plus utilisé permettant une interactivité intéressante, les sites web sont devenus des outils de communication à part entière.

La construction d’un site web est le travail du webmaster, qui connaît les langages et les technologies nécessaires afin de créer et mettre en ligne le site. Le CRI, dans son rôle de fournisseur d’accès et de services Internet, propose l’hébergement gratuit des sites web des structures publiques haut-savoyardes. Mais le CRI propose également des services, très simples à mettre en place, et qui peuvent apporter beaucoup de fonctionnalités bien pratiques à votre site. La description de ces fonctionnalités est donc l’objet de ce CRI Pratique n°8, qui en profite également pour vous expliquer ce qu’est un site web et comment ça fonctionne.

Les webmasters qui veulent en savoir plus sont invités à lire la documentation "Mise en place d’un site web" sur laquelle figurent toutes les explications techniques concernant les services proposés par le CRI dans ce domaine : http://www.cri74.org/docs/web/

CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

Un site Web est un ensemble de fichiers stockés sur un serveur connecté en permanence à Internet.

LE NAVIGATEUR, INDISPENSABLE POUR "SURFER"

Vous utilisez probablement un navigateur appelé Microsoft Internet Explorer, Mozilla, ou Netscape (il en existe d’autres) : ce sont des programmes informatiques qui vous emmènent à différent endroits sur le web dès lors que vous avez tapé une adresse URL. Ils interrogent le serveur correspondant à l’URL que vous avez demandée et lui demandent de vous "servir" l’information désirée, c’est-à-dire le site web que vous souhaitez visiter. Le navigateur traduit ensuite les informations renvoyées par le serveur, et les affiche sur votre écran sous forme de textes, d’images, d’images animées, etc. Les différents navigateurs interprètent les marqueurs HTML de façons différentes : c’est pour cette raison que l’affichage peut différer d’un navigateur à l’autre.

ANATOMIE D’UN SITE WEB : LES LANGUAGES UTILISÉS

Le HTML (Hyper Text Markup Language) est le langage de programmation le plus fréquemment employé pour créer des documents sur le web. Les documents HTML sont des fichiers textes qui se composent de marqueurs HTML (qui servent à disposer le texte ou les images là où vous voulez les placer), et de texte placé entre les marqueurs de sorte que le texte soit visible sur votre page quand vous la publiez. Les marqueurs HTML (Tags) indiquent au navigateur ce qu’il doit montrer. Ils commencent par < et se terminent par >.

Le PHP (acronyme récursif pour "PHP : Hypertext Preprocessor") est un langage de programmation "ouvert" (n’importe qui peut l’utiliser). Avec le HTML, les pages d’un site web sont "statiques" : il est nécessaire de modifier le code source et de remplacer le document sur le serveur afin de changer le contenu affiché d’une page. De plus, le HTML empêche toute interactivité entre l’internaute et le serveur : il ne peut pas interroger ni transmettre d’informations sur ce qu’il consulte. Le PHP permet cette interactivité : l’internaute peut répondre directement et instantanément sur un forum, peut effectuer des recherches via un moteur de manière beaucoup plus précise, ou encore voter en ligne. Le PHP permet donc de générer des pages HTML à la volée, de façon dynamique (pour par exemple personnaliser la page en fonction de l’utilisateur, de l’actualité, etc.). Mais il ne faut pas confondre animation et dynamisme : des pages dites dynamiques peuvent être du texte simple !
Pour des applications plus complexes, le PHP est souvent utilisé avec MySQL, qui est un système de gestion de bases de données. Une base de données est un ensemble organisé de données de toute nature (texte, photos, chiffres, etc.). MySQL permet d’ajouter, de lire et de traiter ces données.
L’utilisation conjointe de PHP et de MySQL permet la mise en place de nombreuses applications très pratiques, avec un avantage de taille : il n’est pas nécessaire de savoir programmer en PHP pour les utiliser ! Vous pouvez par exemple utiliser SPIP (système de publication Internet), wikini (système de publication Wiki : http://www.wikini.net), phpBB (système de forums en ligne : http://www.phpbb-fr.com), phpFAQtory (système de foire aux questions : http://www.phpfactory.phpindex.com), Monalbum (Album photos sur Internet : http://www.3dsrc.com/monalbum/), etc. Des milliers d’applications gratuites sont ainsi disponibles et librement utilisables sur Internet ! http://www.phpscripts-fr.net/

Le PHP est un langage très permissif, ce qui est utile pour obtenir dynamisme et interactivité qui le caractérisent, mais qui doit cependant faire l’objet d’attentions particulières puisqu’il peut laisser la possibilité à quiconque de visualiser des fichiers de sites web, parmi lesquels peuvent figurer des codes d’accès par exemple, ne lui appartenant pas. C’est pourquoi le CRI impose l’option "SafeMode" (Mode Sécurisé) à tous les sites en PHP hébergés sur ses serveurs, interdisant ou limitant l’accès à certaines fonctions. Toutefois, le CRI a mis en place un système permettant d’utiliser certaines possibilités et fonctionnalités de PHP, sans en subir les inconvénients en terme de sécurité : n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus !

URL ET ADRESSE IP

URL (pour "Uniform Resource Locator", ou adresse universelle de ressources), est la forme standard (c’est-à-dire que cette adresse est utilisée par tous, partout) permettant à l’internaute d’accéder à un point situé dans le site web (la page d’accueil, la page contact, etc.). L’URL est affichée sous la forme d’un texte dans votre navigateur. Elle se différencie de l’adresse IP (en chiffres) par laquelle vous pouvez également accéder à un site. L’URL vous dirige donc vers un document, ou un endroit spécifique dans un document, n’importe où sur le web.

Exemple :
les champs de l’URL http://www.cri74.org/pratique/index.html

-  Le champs http:// désigne le protocole d’accès, c’est-à-dire le mode de transmission de la page sur le réseau Internet. Il peut être "ftp" ou "https" (mode sécurisé avec cryptage) également.

-  Le champs cri74.org désigne le nom de domaine

-  Le champs www.cri74.org désigne le serveur sur lequel est hébergé le site web du CRI.

-  Le champs pratique/index.html désigne le chemin, c’est-à-dire l’endroit où se situe le fichier dans l’ordinateur.

Chaque ordinateur connecté au réseau Internet est identifié par un numéro, l’adresse IP, similaire à un numéro de téléphone (parce qu’unique). Elle est constituée de quatre nombres, compris entre 0 et 255, séparés par des points (par exemple 195.202.1.74). Cette adresse correspond à la machine qui héberge le site web : s’il n’y a qu’un site sur le serveur, l’adresse IP vous permet d’y accéder. S’il y a plusieurs sites, l’adresse IP peut vous permettre d’accéder à la liste des sites correspondants.
L’URL est une traduction simplifiée de l’adresse IP, nous évitant d’avoir à retenir ces suites de chiffres pour retrouver un site web. Cette corrélation entre les adresses IP et l’URL est gérée par le système DNS (Domain Names Services), sorte d’annuaire téléphonique.

CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

Lorsque le site web est prêt à être vu par des visiteurs, il faut alors le mettre en ligne, c’est-à-dire transférer (copier) les fichiers de l’ordinateur sur le serveur qui hébergera le site. Un logiciel de transfert de fichiers est nécessaire, ainsi que la connexion Internet indispensable au transport des fichiers.

C’est ici que le CRI intervient, puisque c’est sur un de ses serveurs que sera hébergé votre site web.

CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

Les serveurs du CRI fonctionnent sous Debian GNU/Linux : ce système d’exploitation et cette distribution sont fiables et sécurisés (insensible aux virus, garantissant la protection des fichiers).

Par ailleurs, bien que les données sont systématiquement sauvegardées, ne comptez pas sur cette sauvegarde pour remplacer les fichiers que vous auriez écrasés ou perdus par mégarde ! En effet, il serait difficile pour le CRI de vous restaurer les données perdues, cette opération nécessitant un luxe de temps et d’outils que le CRI peut difficilement mettre en œuvre. De plus, ces sauvegardes ne sont conservées que quelques semaines. Il vous est donc fortement conseillé de conserver précieusement les copies de votre site web à chaque modification importante !

CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

LE MOTEUR DE RECHERCHE

Installées par défaut sur toutes les sites web hébergés au CRI, ces pages de recherche en langage HTML sont personnalisables et modifiables à l’envie. Elles sont générées par Htdig, moteur de recherche libre. Cet outil peut même accepter les accents, dès lors que le moteur est configuré pour, ainsi que les synonymes ! Le webmaster est totalement libre de personnaliser cet outil afin de l’adapter à ses besoins, de même que c’est lui qui choisit de l’intégrer ou non à son site web. N’hésitez pas à contacter le CRI pour plus d’informations !

Attention cependant : en cas de modifications dans les pages du site, le moteur de recherche ne sera rafraîchi qu’à la demande du webmaster (l’indexation se fera la nuit suivant la demande).

LES COMPTEURS

Combien de visiteurs se sont arrêtés sur votre site ? Plutôt que d’utiliser un compteur qui vous impose des bannières de publicité et autres pop-up, utilisez ceux que le CRI met à votre disposition : vous trouverez différents graphismes, et ils sont simples à installer.

CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

Hébergement web

-  pas de limitation de taille pour les sites web
-  serveur Apache
-  possibilité d’utiliser : HTML, PHP (version 3 et 4), MySQL (base de données)
-  possibilité d’avoir un serveur de développement avec système de bascule automatisé par miroir du serveur de développement sur le serveur officiel
-  accès par interface web graphique à des statistiques de fréquentation complètes (basées sur Webalizer)
-  possibilité de gérer des accès restreints (fichiers ".htaccess")
-  mise à jour par FTP
-  gestion de base de données par interface web (basée sur "phpMyAdmin")
-  mise en place simple de compteurs de visites (basé sur "wwwcount")
-  moteur de recherche simple à mettre en service (basé sur "htdig")
-  mise en place simplifiée de formulaire pour l’envoi de mails formatés (basé sur "mailform")
-  hébergement provisoire de solutions particulières en tests pour validation (ex : SPIP en 2002 pour EdRes74 avant mise en place sur les serveurs officiels)

Noms de domaine

-  hébergement gratuit de votre nom de domaine
-  réservation de noms de domaine à votre place (www.AFNIC.fr pour les .fr, www.GANDI.net pour les autres)
-  possibilité d’avoir des noms de domaine en .fr (selon conditions d’attributions fixées par l’AFNIC), .com, .net, .org, .info (selon disponibilité de ces noms de domaine)
-  refacturation sans majoration des coûts de mise en service des noms de domaine
-  possibilité d’obtenir gratuitement un sous-domaine d’un nom de domaine géré par le CRI (mairies74.org ; hautesavoie.net ; edres74.ac-grenoble.fr et edres74.net)

CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

Réservation de nom de domaine

Le CRI, à votre demande, gère la réservation de votre nom de domaine. Il vous refactura le coût sans aucune majoration. Vous n’avez pas à vous soucier des formalités administratives auprès de l’Afnic (organisme chargé de l’attribution des .fr : 14 Euros HT/an) ou de Gandi (pour les .com, .org, .net, .info : 12 Euros HT/an).

Statistiques

Mises à jour toutes les nuits, les statistiques sont générées par l’outil libre Webalizer. Elles se présentent sous forme de pages HTML : graphiques, bilan sur l’année et analyse évoluée. L’accès aux statistiques est réservé au webmaster, mais toute autre personne ayant un compte au CRI peut également y accéder à la demande du webmaster.

CRI PRATIQUE > 2004 > N°8 Février 2004 >

Le choix de la technologie que vous utiliserez doit s’accorder avec vos préoccupations ; il est donc essentiel de savoir à quelles fins vous décidez de créer un site web.

Si vous souhaitez qu’il soit visité par le plus grand nombre, il est indispensable de penser à son référencement (c’est lui qui conditionne la visibilité du site sur dans les moteurs de recherche) et de penser à en faciliter l’accès : les animations sont du plus bel effet, mais elles peuvent rallonger considérablement le temps de chargement des données, notamment pour les internautes qui ne bénéficient pas d’une connexion haut débit. Ceux-ci abandonneront très certainement l’idée de visiter votre site !

De plus, certains outils sont nécessaires pour que ces animations soient lisibles, et tout le monde n’a pas la dernière version intégrée dans son navigateur ! Pensez donc à proposer dès la page d’accueil une version de votre site sans flash, vous vous assurerez alors d’une fréquentation plus grande !

Enfin, les moteurs de recherche supportent mal des outils comme flash ou java : le risque que votre site web soit très mal référencé est donc réel (faites vous-même le test : vous connaissez un site web conçu avec ces outils ? Essayez de le retrouver via un moteur de recherche comme Google : vous verrez que même si le site est référencé, il n’apparaîtra jamais dans les premières positions, loin s’en faut !).

L’équipe du CRI est à votre disposition pour vous aider à mettre en place votre site web. N’hésitez pas à poser vos questions à info@cri74.org.

 ACTUALITÉ
 SITES RÉFÉRENCÉS
 LinuxEdu

 Présenter aux acteurs de l’Éducation et des Collectivités territoriales des solutions libres, logicielles, réseaux ou systèmes...

 PingOO

 PingOO est un ensemble de solutions logicielles libres, basé sur une distribution Debian. Il est destiné à toutes les structures qui, sans avoir les compétences nécessaires en interne, souhaitent profiter simplement et pleinement d’Internet et des TIC...

 CASPAM

 Collectif d’information et de lutte contre le spam, les spammeurs et la pub sauvage... Le spam est un fléau ! Réagissons !

Copyright © 2005 Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie - webmaster@thematic74.fr
Site web entièrement basé sur SPIP, logiciel libre de gestion de contenu collaborative.