thematic
 ACCUEIL
 LISTE DE DIFFUSION
 MENTIONS LEGALES
 ARCHIVES / N°
Reseaux74
 PRÉSENTATION
 Réseaux74

 La publication "technique/spécialisée" du CITIC 74 (Centre de l’Informatique et des TIC de Haute-Savoie).

 RÉSEAUX74

 Réseaux74
Éditorial


 PingOO V3
C’est parti !


 Linux & logiciels libres
La circonscription de Rumilly donne l’exemple !


 Informatique en entreprise
Pourquoi s’équiper ?


 Linux Pratique
Une tribune pour l’éducation et le Libre


TÉLÉCHARGEABLE
(Format PDF - 690.9 ko)


RÉSEAUX74 > 2003 > N°18 Décembre 2003 >

Voyage au coeur de PingOO V3

"Bien sûr que nous connaissons PingOO ! C’est ce qui nous empêche d’aller sur les sites de « chat » ! Et comment faire pour passer cette sécurité ?" C’est ce que se sont écriés les collégiens invités au CRI lors de la Fête de la Science le 16 octobre dernier.

Quelle heureuse rencontre entre ces élèves de 3ème du collège Varens de Passy et les techniciens du CRI ! Une occasion unique de se connaître et d’apprécier le travail de chacun. Pendant près de deux heures, les techniciens du CRI ont été assaillis de questions diverses, prouvant que les usages liés à l’utilisation d’Internet n’ont plus de secrets pour la jeune génération, et qu’il était bien nécessaire de penser une solution telle que PingOO pour « canaliser » cette soif de découverte !

Si l’aspect sécuritaire est celui qui semble frapper le plus ces jeunes, PingOO ne se résume cependant pas qu’à lui. Et c’est encore plus vrai avec la Version 3, disponible depuis septembre, qui propose de nombreuses applications encore plus utiles à l’ensemble des utilisateurs du CRI.

Ce voyage au cœur de PingOO V3 que nous vous proposons dans Réseaux74 vous permettra de découvrir toutes ses fonctionnalités, ses nouveautés, et les modalités pour en adopter un.

Cécile BLONAY,
Centre de Ressources Informatiques de haute-Savoie
http://www.cri74.org/

RÉSEAUX74 > 2003 > N°18 Décembre 2003 >

C’est en 1997 que le CRI imagine son premier PingOO. Son objectif ? Proposer aux utilisateurs un outil efficace, sécurisé, fiable et entièrement libre, leur permettant de profiter pleinement d’Internet et des TIC.

PingOO, c’est donc la "boîte noire", située au cœur du réseau local de la structure, et qui est une concentration des compétences du CRI. Plus concrètement, il s’agit d’une machine sur laquelle est installé un ensemble d’applications que le CRI configure et maintient selon les besoins de la structure. PingOO permet aux utilisateurs d’effectuer de nombreuses actions sans se rendre compte que les requêtes qu’ils émettent passent par cette machine avant d’être envoyées sur les serveurs situés à Archamps.

Les TIC sont un domaine particulièrement mouvant, qui évolue sans cesse, et qui demande une certaine réactivité. PingOO V3 est une réévaluation du produit qui a été dictée par l’apparition de nouveaux matériels que ne supportait pas un PingOO V2 devenu obsolète. De plus, les utilisateurs maîtrisent de mieux en mieux les outils informatiques, et veulent désormais des applications leur permettant de prendre une part toujours plus importante dans la production de leurs propres données ; c’est ce que leur propose aujourd’hui PingOO V3, qui intègre par exemple Webdav, un outil de gestion coopérative des contenus mis en ligne.

LES FONCTIONALITÉS DE PINGOO V3

La Version 3 regroupe 3 modules :

-  PingOO Serveur de Communication : au cœur du réseau local, ce module joue de nombreux rôles centrés autour des différents modes de communication (Internet, Web, Intranet, messagerie, ...). Grâce à lui, vous pourrez entre autres disposer d’une adresse e-mail par professeur ou par élève, gérer des sites web en interne avec EVA (SPIP) installé par défaut ainsi que tout ce qui peut fonctionner avec du PHP couplé à des bases de données MySQL (gestion de notes, forums, etc.). De plus, PingOO vous permet toujours de filtrer les sites web visités (voir plus loin). La liste entière des fonctionnalités est sur le site web : http://www.pingoo.org/

-  PingOO Serveur de Fichiers : ce module permet à chaque utilisateur d’accéder à ses données personnelles et d’échanger des fichiers dans le cadre de travaux collectifs, et ce quel que soit le poste de travail utilisé sur le réseau local et quel que soit le système d’exploitation du poste de travail en question. PingOO FS ne fonctionne actuellement que dans la version PingOO SoHo, ou associé à PingOO Serveur de Communication seul, ou associé à PingOO Serveur de Communication + PingOO IGWan. Il pourra être disponible seul début 2004.
(PingOO SOHO est une version adaptée à la taille et aux ressources des petits organismes (écoles, petites mairies, etc.). Elle peut intégrer sur une même machine différentes fonctions du projet PingOO : serveur de communication, serveur de fichiers, PingOO IGWan. Cette solution « tout en un » prend en considération le faible pouvoir d’achat de ces petits organismes et le faible nombre d’utilisateurs).

-  PingOO IGWan (Internet Gateway WAN) : sorti en version expérimentale il y a un an, ce module permet aux structures qui ont l’ADSL de continuer à bénéficier des services du CRI tout en se protégeant efficacement des tentatives d’intrusion liées à cette technologie.

Tous les détails sur ces trois modules sont sur le site web : http://www.pingoo.org/

L’originalité de PingOO Version 3 repose sur sa grande modularité qui lui permet de s’adapter en douceur aux besoins des structures.
Vous ne bénéficiez pas d’un accès à l’ADSL depuis votre mairie ou votre école ? Alors vous n’avez pas à installer PingOO IGWan, qui est adapté à cette configuration particulière. C’est au moment de l’installation de PingOO que le système vous demandera de choisir les modules qui vous intéressent : vous n’aurez qu’à cocher les cases correspondantes, et le système se chargera du reste (pour les utilisateurs du CRI, ce sont les techniciens qui gèreront cette partie).

L’annuaire LDAP, le "plus" de PingOO V3

LDAP (Lightweight Directory Access Protocol pour Protocole d’accès léger aux annuaires) est un protocole qui permet d’accéder à une banque d’informations via le protocole TCP/IP qui normalise Internet. Cette banque concentre les informations relatives aux utilisateurs du réseau, à la manière d’un bottin téléphonique. Elle peut également stocker des données concernant les machines ou les réseaux (pour la gestion du matériel par exemple).
Un annuaire LDAP permet ainsi de stocker des informations de manière hiérarchique, et offre des mécanismes simples pour rechercher l’information, la trier, l’organiser selon certains critères. Il est essentiellement utilisé pour authentifier des utilisateurs grâce à des mots de passe et pour définir leurs droits.
La Version 3 de PingOO est entièrement structurée autour de openldap (qui est une implémentation libre utilisant la norme LDAP). L’ensemble de la base utilisateurs y est stockée, ainsi qu’une grande partie des données qui permettent la configuration des services sur PingOO.
Grâce à cet annuaire, il est possible de s’authentifier très facilement depuis un poste client Linux. Cette action est plus difficile depuis un poste MS-Windows (qui n’utilise pas de protocoles standards), et c’est là que le serveur Samba intervient (il est cependant utilisé pour d’autres fonctions, notamment les échanges de fichiers) : Samba joue ici le rôle d’intermédiaire entre les postes MS-Windows et la base LDAP, permettant ainsi l’authentification des machines et de leurs utilisateurs. En intégrant cet annuaire, PingOO V3 optimise et homogénéise la gestion des droits.

La sécurité, toujours d’actualité

La sécurité a toujours été un axe majeur de PingOO, et la Version 3 ne fait pas exception.
Le serveur proxy permet de filtrer les accès aux sites web indésirables (à caractère pornographique, raciste, contraire à la déontologie, etc.). PingOO joue également le rôle de barrière (firewall) entre le monde extérieur et le réseau local. Ces systèmes préviennent efficacement le réseau contre tout type d’intrusion. La gestion des utilisateurs, optimisée par l’annuaire LDAP, permet de renforcer encore la sécurité du réseau.

Un processus d’installation optimisé

Le processus d’installation conçu spécialement pour PingOO V3 permet aujourd’hui à un seul technicien du CRI d’installer une quinzaine de machines par jour. Pour optimiser les délais d’installation et de déploiement, il était en effet indispensable que les machines qui arrivent au CRI pour y être configurées répondent aux préconisations matérielles. C’est pour valider cette conformité des machines que le CRI a placé un cd-rom téléchargeable sur le site FTP de PingOO (ftp://ftp.pingoo.org/ssii/), disponible pour tous les acteurs qui interviennent : SSII, services informatiques des collectivités, etc. Le simple fait que les machines qui arrivent au CRI soient conformes et en bon état de fonctionnement accélère considérablement les délais d’installation.

Une amélioration continuelle

Grâce à la participation active des utilisateurs dans le développement de PingOO V3, des correctifs ont déjà été apportés. La version est en perpétuelle évolution, soit pour des corrections de bugs, soit pour des améliorations de certains services. Mais le CRI ne s’arrêtera pas là, puisque des nouvelles fonctionnalités verront le jour rapidement, ajoutant ainsi de nouveaux outils de travail, notamment une interface permettant la restauration des fichiers du backup (sauvegarde des données).

Le déploiement de PingOO V3

Au 15 novembre, plus d’une quarantaine de serveurs ont été mis en production dans des configurations diverses. Qu’il s’agisse de postes clients sous MS-Windows ou sous Linux, PingOO V3 sait s’adapter aux réseaux hétérogènes. Par ailleurs, de plus en plus d’écoles ont décidé de s’équiper de postes de travail sous Linux : outre les avantages techniques liés à ce choix (fiabilité, robustesse, conformité aux standards, sécurité...), Linux leur permet de réaliser des économies non négligeables. En optant pour Linux, une école peut ainsi équiper entierement sept postes, au lieu de six avec MS-Windows. Pour ces structures qui ont des moyens limités, le gain est considérable.

Le Conseil Général de la Haute-Savoie a doté tous les collèges publics d’une machine par établissement. Connecté soit par RNIS, soit par l’ADSL, ce parc représente 45 machines qui seront installées avant la fin de l’année 2003.

PingOO séduit aussi les collectivités

Saint-Julien-en-Genevois a été parmi les premières communes à adopter PingOO V3. Fidèle utilisatrice du CRI, la ville de Saint-Julien testait PingOO IGWan et PingOO Serveur de Communication depuis plus d’un an. La Version 3 stable a été installée pendant les vacances de la Toussaint, avec 2 machines en production. Au-delà de l’aspect pratique, sécurisé et robuste de PingOO, c’est la prestation "clé en main" du CRI qui a convaincu, les options configuration et maintenance étant particulièrement appréciées.
La Communauté de Communes de l’Agglomération Annemassienne (2C2A) a également choisi de migrer le PingOO V2 qu’elle possédait depuis quelques années vers un PingOO V3.

PingOO V3 : technologie ET services associés

Le CRI accompagne ses utilisateurs tout au long du processus : les préconisations matérielles portent sur des machines capables de supporter PingOO V3 d’un point de vue technique, mais respectent également les contraintes budgétaires des structures en s’adaptant à leurs possibilités financières. Des formations sont dispensées aux responsables de l’informatique afin qu’ils puissent gérer cet outil en toute sérénité. Les listes de diffusion de PingOO permettent à chacun de poser des questions, de demander des conseils, et d’obtenir des réponses dans les meilleurs délais (généralement dans les 24 heures qui suivent la demande). Et tous ces services sont complétés par une télé-maintenance et une auto-maintenance qui permettent aux structures de ne se soucier que de leurs usages.

LA FACE CACHÉ DE PINGOO V3

Les processus d’installation

Le CRI a généré un fichier de configuration qui se complète automatiquement en allant chercher sur différentes bases de données toutes les informations nécessaires à l’installation de PingOO : le réseau local, le nom de domaine, les coordonnées de la structure, le numéro de téléphone du responsable informatique, les mots de passe, etc.
Ce fichier, une fois complété, est déposé sur un serveur du CRI. Le système d’installation est alors déclenché à l’aide d’un cd-rom, puis va chercher le fichier de configuration au bon endroit. Ensuite, tout se fait de manière automatique. Il faut redémarrer la machine, lancer un script d’initialisation, et la machine est opérationnelle. Elle est cependant systématiquement vérifiée par les techniciens du CRI, qui effectuent tous les tests nécessaires avant de la restituer : est-ce que l’arrêt du serveur se déclenchera grâce à l’onduleur en cas de coupure électrique de longue durée ? L’interface administration est-elle bien accessible ?

Vie et mort d’un "bug"

Que se passe-t-il lorsqu’un dysfonctionnement est décelé ? Les techniciens du CRI détectent les causes de ce "bug" et le corrigent. Mais la partie la plus délicate consiste à réparer l’erreur sur les machines qui sont déjà en production, et d’éviter d’interrompre leur fonctionnement. En effet, il faut repackager l’application concernée, c’est-à-dire réinstaller tous les programmes qui la composent, et parmi lesquels se trouvait le bug.
Le processus de mise à jour est étroitement surveillé : il est d’abord validé sur des machines de test, puis installé sur les machines en production de manière automatique et à distance, depuis les serveurs du CRI. Une prise en main directe par les techniciens du CRI peut parfois être nécessaire pour que cette réinitialisation se fasse en douceur, sans que les utilisateurs ne se rendent compte de quoi que ce soit. Enfin, ces corrections sont intégrées dans le processus d’installation des machines, décrit précédemment, et mises à la disposition du public autre que celui du CRI.

COMMENT ADOPTER UNE PINGOO V3 ?

Vous êtes un établissement scolaire ?

Toutes les modalités figurent sur le site web d’EdRes74 :
http://tice.edres74.ac-grenoble.fr/rubrique.php3 ?id_rubrique=78
Il vous faut dans tous les cas faire la demande à la Cellule TICE de l’Inspection Académique :

-  Jean-Claude Rossignol (rossigno@edres74.acgrenoble.fr),
-  Catherine Soltani-Novel (csoltani@edres74.acgrenoble.fr),
responsable des TICE 2d degré ou à votre correspondant selon la nature de votre établissement (par exemple, les AI pour les écoles publiques).

Dans votre demande, vous devez préciser certaines informations :

  1. Les coordonnées de l’établissement, les coordonnées de la personne chargée de l’installation et de la personne chargée de l’administration de cet équipement.
  2. Le type de serveur PingOO souhaité (Serveur de Communication, Serveur de Fichiers, IGWan ?).
  3. S’il s’agit d’un nouvel équipement ou d’un renouvellement.
  4. Le descriptif complet des composants de l’ordinateur
  5. La confirmation des prérequis matériels (que vous aurez vérifiés ou faits vérifier par votre fournisseur grâce au cd-rom téléchargeable sur le site FTP de PingOO).
    La Cellule TICE transmettra votre demande au CRI, qui contactera alors la personne chargée de l’installation pour convenir des modalités.
    Le matériel sera ensuite amené au CRI, et l’installation pourra être réalisée en présence du responsable informatique de l’établissement afin qu’il bénéficie du transfert de compétences sur les réglages des postes clients.

Vous êtes une Collectivité Locale, un Office du Tourisme, ou autre ?

Contactez le CRI, qui vous indiquera les procédures à suivre et répondra à toutes vos questions. Tous les renseignements sur le site web : http://www.pingoo.org/

Sébastien DELCROIX, Cécile BLONAY,
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie
http://www.cri74.org/

RÉSEAUX74 > 2003 > N°18 Décembre 2003 >

C’est grâce à l’action de Wilfrid Pochat, AI à Rumilly, que les écoles primaires de cette circonscription se sont dotées de stations de travail Linux. L’école de Marigny dispose ainsi de 8 postes sous Linux, l’école de Seyssel s’apprête à en installer autant, et l’école de Gruffy en possède déjà 3. La plupart de postes du réseau de l’inspection de Rumilly a également été équipée avec ce système d’exploitation, qui a séduit toute une circonscription avec grâce à ses capacités techniques nettement supérieures et tellement plus économiques !

Tout savoir sur Linux et les Logiciels Libres : CRI Pratique numéro 6

La migration de Rumilly en détail dans le prochain numéro de Réseaux 74.

Cécile BLONAY
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie
http://www.cri74.org/

RÉSEAUX74 > 2003 > N°18 Décembre 2003 >

Quelle informatique pour quelle activité ? Quels outils pour quels usages ? Les enjeux liés aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) ne sont plus à démontrer. Pourtant, de nombreuses structures hésitent encore à se doter d’équipement informatique, faute d’information ou de compétences internes.
Pour comprendre quels sont les déterminants de l’adoption des TIC et quelles sont les conséquences de cette adoption, l’Université de Savoie a conduit une étude inédite auprès de plus de 150 entreprises hautsavoyardes. Venez découvrir les résultats de cette enquête, qui vous permettront d’apprécier le niveau d’équipement des entreprises hautsavoyardes, de comprendre ce qui les a conduites à adopter ces outils, et d’évaluer l’impact de ces équipements sur leurs performances.
Le mercredi 21 janvier, à partir de 17h, le Centre de Ressources Informatiques et l’Agence Économique Départementale, en partenariat avec l’Université de Savoie, vous présenteront des résultats étonnants !

Renseignements et inscriptions : Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie, info@cri74.org ou +33 (0)4 50 31 56 30.

Cécile BLONAY,
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie
http://www.cri74.org/

RÉSEAUX74 > 2003 > N°18 Décembre 2003 >

Linux Pratique est un magazine "papier" destiné à aider les personnes qui débutent avec un système libre, et particulièrement GNU/Linux. Aujourd’hui, il évolue pour donner la parole au monde de l’Éducation. Bien souvent les enseignants, les administrations et, par conséquent, les élèves utilisent des logiciels propriétaires par simple ignorance de l’existence d’alternatives. Cette rubrique se propose d’abord d’informer. Mais, plus important encore, nous voulons montrer que les solutions libres sont possibles, viables et préférables en relatant des actions menées sur le terrain. Pour ce premier volet à paraître mi-décembre, l’expérience du lycée Jean Bart à Dunkerque racontée par des enseignants, mais aussi des élèves. Prochainement nous évoquerons la mise en place du B2I.

Dimitri ROBERT,
Rédacteur en chef de Linux Pratique
Faites part de vos expériences à dimitri@linux-pratique.com

 ACTUALITÉ
 SITES RÉFÉRENCÉS
 Framasoft

 Site portail collaboratif autour du logiciel libre : annuaires, tutoriels, articles, docs, forums, etc.

 Libération

 Fil RSS de Libération

 AFNIC

 L’AFNIC est le centre d’information et de gestion des noms de domaine internet .fr (France) et .re (Île de la Réunion).

Copyright © 2005 Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie - webmaster@thematic74.fr
Site web entièrement basé sur SPIP, logiciel libre de gestion de contenu collaborative.