thematic
 ACCUEIL
 LISTE DE DIFFUSION
 MENTIONS LEGALES
 ARCHIVES / N°
Reseaux74
 PRÉSENTATION
 Réseaux74

 La publication "technique/spécialisée" du CITIC 74 (Centre de l’Informatique et des TIC de Haute-Savoie).

 RÉSEAUX74

 Réseaux74
Éditorial


 Pratique
Des logiciels libres pour tous les goûts


 Content Management System (CMS)
SPIP, pour des sites dynamiques


 Solutions Linux 2003
Le rendez-vous des solutions alternatives


 PingOO IGWan
Un parcours sans faute


 PingOO V3
Les nouvelles fonctionnalités


 CRI74 : Bilan 2002
Les Chiffres


TÉLÉCHARGEABLE
(Format PDF - 957.3 ko)


RÉSEAUX74 > 2003 > N°15 Mars 2003 >

4,7 millions de serveurs Linux annoncés pour 2004 (une progression de 28,4 % par an !), 85 millions de $ de revenus tirés de Linux...

Le fort ralliement enregistré autour de Linux est indubitable, et cette plate-forme ouverte et libre continue à prendre des parts de marché par rapport aux autres systèmes d’exploitation. Quelle que soit sa taille, l’entreprise sait aujourd’hui tirer le meilleur de ce choix technologique fondamental. Et, des services publics aux multinationales, tout le monde y trouve son compte.
Le succès de Solutions Linux (100 entreprises, la plupart des associations du libre, 10 000 visiteurs professionnels), vient conforter l’importance de Linux et du logiciel libre.
Longtemps marqué par une image de militantisme et de confidentialité d’experts, le libre s’est enfin libéré ! "On n’est jamais mieux servi que par soi-même" : les communautés d’utilisateurs, qui ont largement adopté cet adage, s’étoffent et réunissent leurs idées et leurs compétences pour donner jour à des projets qui répondent immédiatement aux besoins de ces acteurs du quotidien. Nouveaux services, nouvelles offres, proposent des logiciels adaptés aux attentes des entreprises, des administrations, des enseignants et même des particuliers. Copier, utiliser, modifier et redistribuer, sans aucune restriction, sont autant de libertés qui forgent le succès des solutions Linux et Open Source.

Le CRI préconise l’utilisation de Linux et des logiciels libres depuis 1997. Si son rôle se borne à la prescription, ses choix technologiques concernant PingOO par exemple montrent toute la fiabilité des systèmes mis en place (et ce ne sont pas les établissements où leur PingOO fonctionne sans interruption depuis plus de 400 jours qui diront le contraire !).
Mais, au-delà de la technique, le logiciel libre impacte tous les domaines, juridique, économique et même social, en jouant un rôle clef dans le développement des usages des TIC. L’exemple de SPIP est une formidable application portée par les logiciels libres en ce qui concerne la mise en commun des ressources et des documents générés dans des formats libres et ouverts. Car si l’on considère qu’une des missions de l’éducation est le partage et l’échange des connaissances, librement consenti et sans contrepartie financière, cet idéal ne peut qu’être en phase avec les mécanismes du logiciel libre.

Cécile BLONAY,
Centre de ressources Informatiques de Haute-Savoie.

RÉSEAUX74 > 2003 > N°15 Mars 2003 >

Du traitement de texte au logiciel pédagogique, en passant par la gestion de stock ou la PAO, les logiciels libres se développent dans tous les domaines et pour tous les métiers. Leur point commun ? Sans aucun doute d’être imaginés et développés par ceux qui les utilisent. Au plus près des attentes, ces logiciels libres sont les réponses adaptées aux besoins fonctionnels et économiques.

La liste des logiciels libres proposée ici est loin d’être exhaustive. N’hésitez pas à consulter le site web du CRI : vous y trouverez tous les liens utiles vous permettant d’obtenir plus de renseignements sur le contenu de ces logiciels, et sur bien d’autres encore !
http://www.cri74.org/

SOLUTION LIBRE BUREAUTIQUE

http://OpenOffice.org/
Ses quatre fonctionnalités font de ce logiciel l’outil indispensable : traitement de texte à interface conviviale et simple, feuille de calcul, logiciel de dessin et logiciel de présentation.

SOLUTIONS LIBRES PAO & MULTIMÉDIA

The Gimp, logiciel de traitement d’images comparable à Adobe Photoshop. Sketch, logiciel de dessin vectoriel. Qcad, logiciel de dessin industriel. Xfig, logiciel permettant la réalisation de schémas et diagrammes complexes. Cinelerra, logiciel professionnel de montage vidéo.

SOLUTIONS LIBRES PÉDAGOGIQUES

Mathématiques (Dr Genius, Kseg, Eukleides, Scilab, wims...), physique, astronomie, technologie, géosciences, langues, musique, logiciels ludo-éducatifs, etc. Toutes les matières enseignées à l’école ont aujourd’hui leurs logiciels libres, faits par et pour des enseignants !

Merci à AbulEdu
http://www.abuledu.org/
et au SCEREN
http://logiciels-libres-cndp.ac-versailles.fr/
pour leurs informations sur les logiciels libres.

Cécile BLONAY,
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie.

RÉSEAUX74 > 2003 > N°15 Mars 2003 >

Comment faire pour maintenir un site web, le mettre à jour régulièrement et rapidement, associer un maximum de personnes pour le faire vivre sans besoins de compétences techniques particulières ?

De plus en plus présent, Internet révolutionne nos habitudes, nos modes de communication, les possibilités de diffuser une information, de partager nos connaissances ou idées... De plus en plus de personnes cherchent à se retrouver pour discuter, partager, informer sur un sujet commun par le biais d’Internet. Aussi, vient naturellement l’idée de créer un site web support principal de communication de ce groupe sur le sujet qui les passionne. Seulement voilà, s’il est relativement facile de créer un site web, il est d’autant plus difficile de le maintenir, le faire vivre, l’alimenter quotidiennement, à plusieurs.

En effet, mettre à jour un site "classique" [1] demande des connaissances techniques pour modifier, ajouter des contenus au site [2]. De plus ces opérations prennent du temps et reposent, la plupart du temps, sur une seule personne. Le webmaster du site se retrouve alors seul face aux aspects techniques et à tous les problèmes : reformater les données que lui fournissent les autres personnes associées au site, les mettre en page, les imbriquer dans l’arborescence tout en essayant de garder une navigation simple et intuitive pour les visiteurs du site.

Alors comment permettre à plusieurs personnes de faire vivre le site, de collaborer à la rédaction d’une même page, le tout sans compétences techniques hors de leur portée ?

Les CMS (pour Content Management System, appelés aussi SGC pour Système de Gestion de Contenu) ont été créés pour répondre à ces besoins. Un Système de Gestion de Contenu se présente sous la forme d’un programme (logiciel) installé sur un espace web, afin d’en gérer les contenus directement en ligne, éventuellement à plusieurs, et en interaction avec les visiteurs. Il en existe plusieurs qui ont tous leurs spécificités, développés dans un but qui leur est propre : phpNuke, PostNuke, Planet Nuke, Spip, Attila, daCode, NPDS, Xoops...

SPIP fait partie de cette catégorie de logiciels. L’un des principaux buts de SPIP est de permettre de gérer un site Web de type webzine à plusieurs (magazine en ligne). C’est-à-dire qu’il se compose principalement d’articles et de brèves insérés dans une arborescence de rubriques imbriquées les unes dans les autres. Avec SPIP, on bénéficie d’un certain nombre d’automatismes pour gérer un site à plu-sieurs, mettre en page des articles sans avoir à taper de HTML, modifier très facilement la structure du site, tout au travers d’un navigateur web, directement en ligne.

Pour cela un site géré sous SPIP comporte deux zones (comme la plupart des CMS) :

ZONE "PUBLIQUE"

C’est le site lui-même, ce qui est vu par les visiteurs du site. Dans cette partie se trouve l’ensemble des informationspubliées par les rédacteurs du site. Comme tout site, cette zone comporte des menus, des rubriques, des pages...

ZONE DE "PUBLICATION"

Plus couramment appelée interface d’administration (ou de rédaction), c’est l’interface qui permet de gérer le site. Elle n’est accessible qu’aux rédacteurs du site, avec leurs codes d’accès. Ils peuvent, en fonction des permissions qui leurs sont accordées, gérer l’arborescence du site, créer des articles, y insérer des images ou autres documents, mettre en place des forums ou des pétitions. Les possibilités de rédactions sont diverses et variées. De plus, aucun logiciel supplémentaire n’est nécessaire puisque tout cela se fait au travers d’un navigateur web (en ligne).

UN SITE PERSONNALISÉ

L’un des points forts de SPIP, c’est que l’on peut personnaliser complètement l’aspect du site : l’affichage des contenus du site, la charte graphique... Et contrairement à d’autres CMS, avec SPIP, personnaliser l’aspect de son site reste une opération relativement simple, et accessible pour tout webmaster de sites "classiques". Personnaliser un site sous SPIP consiste à en personnaliser les squelettes. Un squelette peut se représenter sous la forme d’un texte à trous, chaque type de page possède son propre texte à trou : accueil, rubriques, articles, brèves, ...

C’est donc en créant ou modifiant ces pages à trous (squelettes) que le webmaster choisit sa personnalisation. Par exemple, sur la page d’accueil d’un site sous SPIP, certains affichent simplement le sommaire (rubriques principales), d’autres choisissent de "déplier" le sommaire et d’afficher les sous-parties (sous-rubriques). Certains affichent simplement le titre des dernières pages (articles) publiées sur le site, d’autres affichent le titre, la date, l’auteur et une courte introduction. Les possibilités qu’offre SPIP aux webmasters sont nombreuses pour personnaliser l’affichage de son site.

UN SITE COLLABORATIF... ?

Un des premiers aspects est de permettre la rédaction d’une page à plusieurs simultanément. Les rédacteurs peuvent ainsi pleinement collaborer à la publication des contenus proposés sur le site pour les corriger, les améliorer ou les com-pléter. Les contenus peuvent donc être discutés, débattus dans la zone de publication (interface de rédaction), avant leur parution sur le site (zone publique). Pour cela, SPIP intègre des outils d’échanges pour aider les rédacteurs à communiquer entre eux : calendrier, forums internes, messageries internes, ...

QUI, QUOI, COMMENT, ... ?

SPIP est un logicel libre, et comme tout logiciel de cette catégorie il possede sa propre communauté. Une communauté de développeurs "gravitent" autour du projet, conseillant, aidant, ou suggérant des idées aux trois principaux développeurs. Il existe également une communauté d’utilisateurs qui s’entraident, se conseillent, échangent des astuces pour la réalisation de leurs sites, par le biais de la liste de diffusion officielle des utilisateurs de SPIP(http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/spip).

SPIP est un produit français, qui vient du monde du journalisme. A l’origine du projet (en 1998) il a été développé par les acteurs du portail du web indépendant, aujourd’hui devenu uZine (www.uzine.net), afin de faciliter la gestion du site. Quelques semaines avant le lancement officiel de SPIP, les sites uZine, le Monde diplomatique (www.monde-diplomatique.fr) et Vacarme (www.vacarme.eu.org) ont testé le système en conditions réelles d’utilisation, permettant de valider la première version sortie le 1er juillet 2001 (voir : "L’histoire minuscule et anecdotique de SPIP" http://www.spip.net/fr_article918.html). Puis rapidement le projet a pris de l’ampleur, et SPIP est aujourd’hui utilisé par de nombreux webzines (liste de sites sous SPIP : http://www.spip.net/fr_article884.html).

SPIP est relativement facile à installer, maintenir et personnaliser pour un webmaster, et reste très accessible aux rédacteurs pour faire vivre un site à plusieurs. En résumé, SPIP est un logiciel complet pour gérer et faire vivre un site du type webzine collaboratif.

Sylvain MICHEL,
Webmaster SPIP-Edu.

[1] On entend par site "classique", la manière dont il est conçu, soit des pages HTML édi-tées en local puis transférées sur le site distant.

[2] Soit en utilisant un éditeur de pages web, un éditeur d’images, ou un logiciel de transfert FTP, ...

RÉSEAUX74 > 2003 > N°15 Mars 2003 >

Immense bloc de béton où les tours rivalisent de hauteur, le CNIT de la Défense accueillait Solutions Linux du 4 au 6 février derniers. Hébergé par le CNDP (SCEREN) de Versailles sur l’Espace Associatif, PingOO s’était mis sur son 31 pour présenter sa Version 3 en avant-première.

Manifestation européenne dédiée à toutes les solutions GNU/Linux, Open Source et Logiciels Libres, Solutions Linux réunissait en un même lieu experts, fournisseurs et communautés d’utilisateurs. Avec près de 10000 visiteurs, le succès du salon confirme l’adoption de ces outils et plate-formes dans les services publics, les entreprises et les administrations.
Le fort engouement pour ce marché permet ainsi de confirmer la démocratisation des logiciels libres, dorénavant considérés comme des outils à part entière des systèmes d’informations. Ils représentent aujourd’hui des modèles économiques tout à fait viables, tant pour les éditeurs de logiciels que pour leurs clients. Et s’ils offrent de plus en plus d’avantages économiques ainsi qu’une amélioration constante, ils permettent surtout un choix d’indépendance vis-à-vis des fournisseurs traditionnels en logiciels.
Solutions Linux, en réunissant tous les acteurs du libre, a permis de mettre en lumière l’intérêt croissant pour les logiciels libres, ouverts, de propriété collective et à la haute qualité technique.
Mais c’est surtout la mise en réseau d’individus qui révèle toute sa richesse à travers la production de logiciels performants. Ce mode de production, qui peut sembler destructuré à première vue, représente pourtant, au vu des résultats, le nouveau modèle à suivre.
http://www.linux-france.org/article/these/cathedrale-bazar/
cathedrale-bazar_monoblock.html

PingOO, un accueil très favorable

Le CRI peut être fier de son action en la matière. En développant son premier PingOO dès 1997 (distribution Debian), il a ouvert la voie des OS/Serveurs libres destinés à des usagers néophytes. Plus de cinq ans après, PingOO Version 3 s’est enrichi de nombreuses fonctionnalités qui répondent plus que jamais aux besoins du plus grand nombre. La première caractéristique de PingOO est sans nul doute de se faire oublier des usagers qui n’ont pas à se transformer en experts informaticiens pour jouir pleinement des TIC. Transparent car efficace et fiable, PingOO permet de maîtriser et de gérer en toute autonomie l’utilisation d’Internet et des réseaux locaux.

PingOO, et plus généralement l’action du CRI en faveur du libre et des TIC, ont reçu un accueil favorable de la part des visiteurs. "C’est très bien qu’un Conseil Général soutienne activement le libre, cela crédibilise Linux auprès des administrations et donc du plus grand nombre", commentait un consultant indépendant en informatique.
Mais c’est surtout l’action cohérente et complète menée par la Haute-Savoie qui a été applaudie : les usages liés aux TIC ne peuvent naître et s’épanouir s’ils ne sont pas accompagnés de services. C’est dans cet esprit que le CRI, en plus des formations et de PingOO, propose une vaste palette de services (www.cri74.org, rubrique Services).

Cécile BLONAY,
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie.

RÉSEAUX74 > 2003 > N°15 Mars 2003 >

Cinq établissements scolaires ont participé à la validation de PingOO IGWan, développé spécialement pour répondre aux besoins des usagers du CRI en débits supérieurs.

Avec l’arrivée de l’ADSL, il fallait en effet trouver une solution pour que les établissements puissent se connecter via cette technologie avec la garantie d’une sécurité optimale.(voir Rése@ux74 n°14)
PingOO IGWan est un réel succès : ses VPN et firewall remplissent parfaitement leurs rôles contre les attaques en tout genre, inévitables et nombreuses avec l’ADSL. Les établissements concernés par cette première phase expérimentale, consommateurs très gourmands, font aujourd’hui des économies conséquentes sur leurs frais de connexion quasi permanente.

Mais c’est au niveau des usages que le changement est spectaculaire : parce que les temps de connexion sont désormais illimités, il n’y a plus aucune restriction, et tous, des élèves aux enseignants, peuvent jouir pleinement d’Internet.
Le lycée Lachenal d’Argonay avait été choisi le 15 octobre dernier pour être le premier établissement à tester le PingOO IGWan : comptant parmi les plus “gros” consommateurs, ses transferts de données web avoisinaient alors les 2 Go par semaine. Quatre mois après sa connexion à l’ADSL, ces mêmes usagés échangent près de 7,8 Go de données par semaine, et la bande passante du lycée a été multipliée par 8 dans le même intervalle !
Si le CRI a pour mission de diffuser massivement les usages des TIC, avec unegarantie de sécurité et de fiabilité, de tels exemples montrent que le pari est largement gagné : au vu des temps de connexion des établissements scolaires haut-savoyards et de leur volume de données transférées, il est évident que les TIC ont désormais intégré le quotidien de tous ces usagers, notamment ceux qui ont accès au haut débit grâce à l’ADSL.

PingOO IGWan pourra être déployé dans tous les organismes ayant accès à l’ADSL. Il leur faudra cependant prendre en compte les délais d’obtention d’une ligne ADSL, qui peuvent varier de 2 semaines à 1 mois. Renseignez-vous auprès de vos opérateurs, et surtout n’hésitez pas à contacter le CRI pour en savoir plus !

Cécile BLONAY,
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie.

RÉSEAUX74 > 2003 > N°15 Mars 2003 >

Pour son premier déplacement à Paris, PingOO a largement séduit les 10 000 visiteurs de Solutions Linux. Sa nouvelle interface, simple et conviviale, laisse deviner toutes les nouvelles fonctionnalités de cette Version 3 :

FONCTIONNALITÉ COMMUNICATION

-  Messagerie : Smtp, Pop3, Imap4/webmail/Liste de diffusion pour les groupes et les groupes de travail
-  Web : SGBD, php/SpipFonctionnalité Sécurité .Proxy : ajoût et suppression d’URL/Filtrages .Filtrage réseau .VPN .Firewall

FONCTIONNALITÉ SYSTÈME

-  Backup
-  Maintenance
-  Mises à jour automatiques
-  Monitoring

FONCTIONNALITÉ SERVEUR DE FICHIERS

-  Mises à jour des sites Web
-  Home Dir des utilisateurs
-  Répertoires partagés

FONCTIONNALITÉ RÉSEAU

-  Connexion ADSL sécurisée (Firewall, VPN)

Toutes les informations relatives au système sont stockées dans une base LDAP (Lightweight Directory Acces Protocol), standard utilisé pour la gestion des annuaires, des droits, etc.

N’hésitez pas à consulter le site web www.PingOO.org

Cécile BLONAY,
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie.

RÉSEAUX74 > 2003 > N°15 Mars 2003 >

EVOLUTION DU NOMBRE D’UTILISATEURS

(JPEG)

EVOLUTION DU NOMBRE D’HEURES DE CONNEXIONS (normalisation)

(JPEG)

LE POINT SUR LES CONNECTÉS PAR TYPOLOGIE :

-  729 établissements scolaires, dont 621 écoles, 68 collèges, 40 lycées, 27 organismes EN et 14 Maisons Familiales Rurales.
-  180 organismes publics, dont 106 mairies, le Conseil Général, les services du Département, 25 groupements de communes, 18 offices du tourisme, 11 bibliothèques, 5 MJC, 10 organismes de santé, 2 maisons de retraite et 2 plates formes technologiques...
-  900 institutions dont 270 réseaux de 2 à 900 postes de travail.
-  111 serveurs PingOO.
-  2446 jours/hommes sont passés par la salle de formation, en 2002.
-  390 sites web.

 ACTUALITÉ
 SITES RÉFÉRENCÉS
 EdRes 74

 Site de l’Education Nationale en Haute-Savoie...

 Phpscripts

 L’Annuaire Francophone des Scripts PHP / MySQL. Scripts PHP et MySQL, articles et tutorials sur PHP/MySQL, forum, liens, docs... à télécharger librement et gratuitement.

 OpenOffice.org

 OpenOffice.org (OOo) est un ensemble de logiciels libres regroupant toutes les fonctions d’une suite bureautique : traitement de texte, tableur, logiciel de présentation...

Copyright © 2005 Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie - webmaster@thematic74.fr
Site web entièrement basé sur SPIP, logiciel libre de gestion de contenu collaborative.