thematic
 ACCUEIL
 LISTE DE DIFFUSION
 MENTIONS LEGALES
 ARCHIVES / N°
Reseaux74
 PRÉSENTATION
 Réseaux74

 La publication "technique/spécialisée" du CITIC 74 (Centre de l’Informatique et des TIC de Haute-Savoie).

 RÉSEAUX74

 Réseaux74
Éditorial


 Éducation Réseau 74
Une expérience pilote en Haute-Savoie !


 Nets d’Or
La Haute-Savoie à l’honneur !


 Serveur
Un serveur dédié à la communication !


 CRI74
Les trois missions du CRI


 CRI74
La formation : une étape vraiment indispensable


 CRI74
Les chiffres extraits du bilan 98


 Université d’été Lém@n99
Intelligence Economique et Technologies de l’Information


TÉLÉCHARGEABLE
(Format PDF - 196.2 ko)


RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >

Lorsque le Conseil Général a décidé de faciliter l’introduction des technologies de l’information en Haute-Savoie, il s’agissait de donner d’abord aux enseignants et aux élèves les moyens d’utiliser ces technologies. Cette opération (EdRes74) a été la première expérience française en termes de déploiement qualitatif et quantitatif.

Aujourd’hui, par extension, ce sont les services publics qui bénéficient de cette initiative :

-  les mairies et les EPCI : en partenariat avec l’Association des Maires
-  le tourisme : en partenariat avec l’Agence Touristique Départementale et l’Union des Offices de Tourisme, et Syndicats d’Initiative

Demain nos enseignants et nos élèves auront la satisfaction d’avoir travaillé pour que les générations qui exerceront une activité professionnelle dans quelques années n’abordent pas la vie active avec un handicap fondamental.
Nos administrations seront en réseau, avec une volonté d’être plus proches du public. Le service public en ligne 24h/24H et 365 jours par an, n’est ce pas aussi un objectif de premier ordre pour un vrai service public ?
Quant aux touristes français et étrangers qui préparent leurs vacances d’été ou d’hiver, ils trouvent de plus en plus d’informations très complètes sur Internet grâce à l’ATD.

Pour vous tenir informés des avancées de ces projets NTIC pilotés par le Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie, nous avons conçu cette lettre d’information, Rése@aux74.

Nous espérons que vous prendrez plaisir à la lire. Alors bon surf !

RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >

Depuis 1995, un projet de raccordement à l’Internet à été lancé, dans le cadre d’un partenariat Éducation Nationale, Conseil Général de la Haute-Savoie, visant dans un premier temps à évaluer l’intérêt pédagogique de l’outil, dans un deuxième temps à offrir un accès au réseau Internet à tous les établissements scolaires de Haute-Savoie qui le souhaitent.

Cet effort se voit récompensé puisqu’il a permis de conduire la Haute-Savoie aux tous premiers rangs des départements concernant l’utilisation des NTIC pour l’enseignement, tant du point de vue quantitatif que par la qualité des usages pédagogiques. Et c’est ainsi que chaque année les productions des établissements remportent des prix nationaux : Nets d’Or à l’école 1999, 2ème prix du concours Vasco de Gama 1998, Bug de Bronze au Futuroscope de Poitiers 1998, Prix "la route du futur" 1997...

PRÉSENTATION DU PROJET

-  1995/96, première année d’expérimentation : 44 établissements
-  1996/97, l’extension du projet : 102 établissements
-  1997/98, vers la systématisation et le raccordement des réseaux informatiques pédagogiques
-  1998/99, vers la mise en place de serveurs de communication dans les établissements

À ce jour, plus de 220 écoles et établissements scolaires sont raccordés à l’Internet :

-  30 % des écoles élémentaires (140 écoles),
-  80 % des collèges,
-  95 % des lycées.
-  50 réseaux connectés
-  plus de 1500 adresses électroniques créées
-  un site web : www.edres74.cur-archamps.fr

LES CLÉS D’UNE RÉUSSITE

Trois points sont, à mon avis, les clés de la réussite du projet EdRes 74.

Une attente des enseignants : à l’origine de ce projet il y a, et c’est fondamental, l’engagement d’équipes d’enseignants. Enseignants volontaires pour introduire et expérimenter l’usage d’Internet.

Un partenariat Éducation Nationale / Collectivités locales : le projet est conduit par un ensemble de partenaires, chacun apportant, dans son domaine de compétences, sa pierre à l’édifice (l’Inspection Académique, le Conseil Général de la Haute-Savoie avec le Centre de Ressources Informatiques, le CDDP, le rectorat avec le CARMI et la MAFPEN, les municipalités).
Au total : un partenariat qui permet une évolution maîtrisée du projet, maîtrise technique et maîtrise des coûts.

Un accompagnement du projet : introduire l’Internet dans les établissements c’est, au-delà de la mise en place matérielle de la connexion, un accompagnement par des enseignants : répondre aux problèmes techniques, assurer la formation des enseignants, développer et animer la mise en réseau des établissements.

Jean-Claude ROSSIGNOL,
Inspection Académique de la Haute-Savoie.

RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >

Dans le cadre de l’opération EDRES74 liant le Conseil Général de Haute-Savoie, l’Inspection d’Académie et le Rectorat, les élèves des écoles, collèges et lycées bénéficient des moyens du CRI pour l’accès à Internet et de nombreuses ressources qui facilitent le travail des enseignants.

Ils en ont fait très bon usage, si l’on en croit les résultats du concours national des Nets d’Or organisé à l’occasion de la fête de l’Internet.


-  Catégorie Ecoles : Ecole maternelle d’Anthy sur Leman, Lauréat national

-  Catégorie Collèges : Collège Jean-Marie Moliet de Boege, Lauréat Académie de Grenoble

-  Catégorie Lycées : Lycée privé Les Cordeliers Cluses, Lauréat Académie de Grenoble


De l’avis même des membres du jury académique auquel participaient Michel Glever et Jean Claude Rossignol, on les visite par pur plaisir.

RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >

Communiquer c’est rendre commun, transmettre ou faire connaître, explique le dictionnaire.
Dans ces définitions, sont contenues en germe, les grands modes opératoires qui sont pratiques aujourd’hui dans le domaine de l’échange des données numérisées.

Rendre une information commune à plusieurs personnes, c’est leur donner la possibilité d’y accéder ; l’information est stockée sous forme de documents ("pages") reliés entre eux par une logique, disponible pour tous et accessible de tout point de la planète ; c’est le web. Dans ce mode de communication, l’information réside en un endroit accessible par tous, et, pour y accéder, chacun doit faire une démarche volontaire vers cette information.

Ce mode de communication ressemble à l’organisation d’un office du tourisme, qui détient de multiples informations, le plus souvent classées, disponibles pour tous les visiteurs qui font la démarche de venir se renseigner.
L’autre grand mode de communication est le courrier électronique, l’équivalent des services de la poste. Dans ce mode, le destinataire de l’information tient au contraire un rôle passif, attendant que le "courrier" soit déposé dans sa boîte postale.
In fine, le destinataire doit quand même avoir la démarche de relever sa boîte postale, mais il accède ainsi à un domaine privatif, à l’inverse d’une visite à un serveur web.
A travers ces deux exemples d’échange d’information numérique, on se rend compte que nous avons reproduit sur les réseaux électroniques le mode d’organisation social qui existait déjà avant l’avènement de ces technologies.
En poussant cette logique encore un peu plus loin, on peut assez vite se rendre compte qu’il va être utile, sinon indispensable, de se doter d’une dizaine de "services d’information" comme le service de l’annuaire, des envois de messagerie groupés, etc. Toujours dans le cadre de cette logique, on trouve, généralement à l’échelle d’une commune (voire d’un quartier), l’ensemble des services de communication que sont la poste, l’office du tourisme, etc. Dans le cas contraire, et, c’est l’exemple des petites communes, les citoyens sont obligés d’effectuer des déplacements plus longs, et donc plus coûteux, pour accéder à de tels services, gérés par des organisations sociales qui en ont les capacités (commune plus importante).
Enfin, nul ne viendra contester le besoin incontournable que nous avons de communiquer, qu’il soit économique, social ou culturel. Qui n’a pas, en effet emprunté une route ou un chemin, reçu ou déposé une lettre, téléphoné ?

C’est la raison qui a poussé le CRI de la Haute Savoie à mettre une grande priorité sur le programme de travail concernant la mise au point d’un serveur de communication. Il est donc utile de comprendre que les moyens numériques de communication représentent une étape importante dans l’organisation sociale des communications entre les hommes, dont les principales qualités reposent sur les faibles coûts et la grande mobilité des échanges.

Mais, dans le même esprit que le nécessaire apprentissage de la conduite automobile (grand moyen de communication s’il en est), il faut se convaincre de l’aussi impérieuse nécessite d’un apprentissage de la navigation sur les routes électroniques de l’information. Un serveur de communication (ordinateur configuré avec un certain nombre de logiciels fonctionnellement orientés vers la communication, chacun d’entre eux assurant une tâche spécifique de communication), trouve donc naturellement sa justification à fonctionner dans une organisation ou une entreprise. Il procure à l’utilisateur une grande facilité d’accès aux outils de communication tout en réduisant les coûts ; il offre différents modes de communication, correspondant à autant de besoins ; son utilité est indépendante du métier pratiqué.

Le choix du CRI s’est porté sur des logiciels de communication libres, qui permettent plus de sécurité, d’économies, de pérennité et d’évolutitivité. Ce serveur de communication s’intègre dans une organisation qui, d’une part libère l’établissement (propriétaire du serveur) de sa gestion technique, d’autre part, offre une totale maîtrise éditoriale à l’établissement avec des outils de gestion éditoriale ergonomiques.

Jean Claude FERNANDEZ,
Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie.

RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >

La Mission Technologies de l’Information et de la Communication du Conseil Général a été créée en janvier 1997.

Cette mission est aujourd’hui regroupée avec le Centre de Ressources Informatiques (CRI) du Centre Universitaire et de Recherche d’Archamps au sein de l’Agence Economique Départementale (AED).
Trois activités ont été développées pour répondre aux souhaits des élus du Conseil Général de voir les services publics du Département et en priorité l’éducation et les collectivités entrer résolument dans le XXIème siècle.

  1. Une activité de laboratoire de recherche et d’intégration qui développe des solutions adaptées à un déploiement rapide des technologies pour des groupes d’utilisateurs nombreux.

  2. Une activité de fournisseur d’accès et de services Internet pour les services publics.

  3. Une activité de formation destinée à des utilisateurs ou à des formateurs qui répercutent ensuite la formation reçue dans la collectivité ou le groupe d’utilisateurs dont ils ont la charge.

RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >

Afin d’accompagner l’appropriation des outils de communication utilisés sur les réseaux, le Centre de Ressources Informatiques propose des formations aux utilisateurs.

Les actions de formation du CRI en 1998 ont concerné l Nationale (12 jours), l’Association des Maires et les villes ou communes (10 jours), le Conseil Général (4 jours), les services de les hopitaux (2 jours), le secteur touristique avec l’UDOTSI et l’ATD (9 jours).

Les sessions de formations organisées par le CRI :

-  INTERNET PRATIQUE (2 jours)
Pour un apprentissage des principaux outils de l’Internet (navigation, courrier électronique, ftp, forums, moteurs de recherche.

-  PROGRAMMATION EN LANGAGE HTML (2 jours)
Comment réaliser vous-même votre serveur et maîtriser votre éditorial.

-  COMMUNICATION ET COURRIER ELECTRONIQUE VIA INTERNET (1 journée)
Cours d’approfondissement sur l’usage du courrier électronique.

Pour vous inscrire, contactez le Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie en écrivant à info@cri74.org ou téléphonez au +33 (0)4 50 31 56 30.

RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >


-  3000 utilisateurs connectés (1000 en 1997)

-  45000 heures de connexion (20000 en 1997)

-  1317 hommes/jours de formation (soit un équivalent de 1317 personnes ayant reçu une journée de formation)

-  13 stages étudiants pour 41,5 mois de stage

(JPEG)

Nos prévisions pour 1999 :

-  90000 heures de connexion

-  une centaine de réseaux connectés

-  augmentation de la puissance de traitement du centre

-  doublement de la bande passante et de l’espace disque

-  4 emplois jeunes en formation pour assurer l’avenir !

RÉSEAUX74 > 1999 > N°1 Juin 1999 >

16 et 17 septembre 1999

Le Centre de Ressources Informatiques et l’Observatoire Stratégique de la Sous-Traitance s’associent pour vous inviter au colloque "Intelligence Economique et Technologies de l’Information" qui aura lieu les 16 et 17 septembre 1999 au Centre Universitaire et de Recherche d’Archamps.

Cette manifestation qui intéresse les entreprises, les acteurs du développement économique, les élus et les collectivités territoriales s’inscrit dans le prolongement de l’Université d’Eté Lém@n98 qui avait rassemblé 300 participants.

-  CRI74
Bâtiment Le Salève I
Site d’Archamps
74160 ARCHAMPS
Tél. +33 (0)4 50 31 56 30 E-mail : info@cri74.org

-  OSST
750 Avenue de Châtillon
74300 CLUSES
Tél. +33 (0)4 50 98 10 76 Email : osst@osst.com

 ACTUALITÉ
 SITES RÉFÉRENCÉS
 Logiciels Libres & enseignement

 Nous avons recensé un certain nombre de logiciels et ressources libres pour les stations de travail et mettons à disposition des présentations de ces ressources de manière à aider à leur prise en main...

 MailWasher

 Filtre anti-spam, outil gratuit en version limitée, disponible en français...

 Firewall-net

 Firewall-Net est le guide de l’installation et de la configuration d’un firewall personnel

Copyright © 2005 Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie - webmaster@thematic74.fr
Site web entièrement basé sur SPIP, logiciel libre de gestion de contenu collaborative.