thematic
 ACCUEIL
 LISTE DE DIFFUSION
 MENTIONS LEGALES
 ARCHIVES / N°
Reseaux74
 PRÉSENTATION
 Réseaux74

 La publication "technique/spécialisée" du CITIC 74 (Centre de l’Informatique et des TIC de Haute-Savoie).

 RÉSEAUX74

 Bibliothèques
Editorial


 Bibliothèques
Mise en réseau des bibliothèques du Genevois


 Bibliothèques
MoCCAM


 Bibliothèques
Greenstone : Introduction


 Bibliothèques
Greenstone : Bibliothèques Numériques


 Bibliothèques
Greenstone : Le Projet de Bibliothèque Numérique de Nouvelle-Zélande à l’Université de Waikato


 Bibliothèques
Greenstone : Exemples de réalisations


 Bibliothèques
Greenstone : Versions Actuelles


 Bibliothèques
Greenstone : Documentation


 Bibliothèques
Greenstone : Assistance


 Bibliothèques
Greenstone : Description technique


 Bibliothèques
FreeBiblio.Info


TÉLÉCHARGEABLE
(Format PDF - 1.6 Mo)


RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

L’informatique au service du livre

Certains ont pu voir dans l’essor de l’informatique la fin du livre. Le SIMBAL du Genevois Haut-Savoyard a pour sa part décidé de mettre en réseau ses 43 bibliothèques, afin de favoriser les échanges et la participation, permettre l’accès à un catalogue collectif informatisé, créer des espaces ressources, ou encore informer et renseigner la population et les professionnels des bibliothèques.

Voilà des objectifs bien éloignés de cette mort annoncée, montrant que l’informatique peut être au contraire un allié de poids dans la diffusion de la culture.

Ce Réseaux74, dédié aux bibliothèques, présente le projet du Simbal, projet qui repose sur le logiciel libre MoCCam hébergé par le CRI74.

Greenstone est un autre logiciel libre, qui repense l’organisation et la publication de l’information sur Internet et sur CD-ROM en dotant les bibliothèques des capacités à construire leurs propres bibliothèques numériques.

Que ce soit dans le domaine de l’éducation, de la science ou de la culture, le mariage du libre et du numérique nous offre de nouveaux moyens pour rendre l’information toujours plus disponible, de manière toujours plus équitable.

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Dans sa mission d’accompagnement du développement des territoires locaux, le SIMBAL du Genevois Haut-Savoyard gère un CDRA, contrat de développement signé entre la Région Rhône-Alpes et les collectivités locales. La mise en réseau de ses bibliothèques est une des actions prévues au contrat. Envisagé dès 1999, le réseau entrera dans une première phase opérationnelle à l’hiver 2005.

UN TERRITOIRE HÉTÉROGÈNE

Le Genevois Haut-Savoyard, espace frontalier, s’articule autour d’un pôle urbain important (l’agglomération annemassienne), des zones périurbaines en pleine mutation et des territoires plus ou moins ruraux. S’il peut se féliciter de ses 43 bibliothèques pour 59 communes et 146000 habitants, les situations sont très variables. 23 bibliothèques sont actuellement informatisées, avec des logiciels disparates, certaines ne bénéficient pas encore d’une connexion de haut-débit, et les compétences informatiques des bibliothécaires reflètent cette hétérogénéité.
Présidé par Marc Bron, vice-président de la commission « Culture et patrimoine » du SIMBAL, le comité de pilotage réunit des élus et des bibliothécaires du territoire ; Alain Tachet y représente Savoie-Biblio et Jean-Claude Fernandez le CRI74. Ce comité a considéré la variété des situations comme une richesse en n’excluant, a priori aucune bibliothèque, et a appliqué les trois principes suivants :

-  qualité du traitement bibliographique,
-  équité de traitement des usagers,
-  continuité du service.

La création d’un catalogue collectif, rassemblant les collections des bibliothèques volontaires, suppose un important traitement de l’information : le logiciel dédoublonne les références reçues, n’en conservant qu’une par exemplaire et récupère, en ligne, les notices de la Bibliothèque Nationale de France. La collaboration technique mise en place entre AFI et les différents fournisseurs de SIGB (Système Informatique de Gestion de Bibliothèque) permettra une intégration de l’ensemble des fonds et des mises à jour souvent automatisées.
Ce catalogue sera accessible par Internet, permettra aux bibliothécaires et au public qui cherche un ouvrage de le localiser par une seule requête. Pour les bibliothèques dotées d’un serveur Z 39-50 et équipées d’une connexion permanente, la disponibilité de l’ouvrage sera également indiquée.

Sur la base du cahier des charges (disponible au SIMBAL), la consultation publique a abouti au choix du logiciel MoCCAM, et à la conclusion d’un contrat avec la société AFI (Agence Française d’Informatique) pour le développement et l’adaptation de ce logiciel libre, qui sera hébergé au CRI74, dont le serveur est accessible en permanence.

En 2004, neuf bibliothèques se sont informatisées ou réinformatisées afin d’intégrer le réseau. Le SIMBAL, maître d’ouvrage, leur a fourni une assistance administrative pour l’élaboration de leur dossier, et a présenté leurs demandes à la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles, dépendant du Ministère de la Culture) : ceci leur a permis d’atteindre 40 % de participation de la DRAC et Savoie-Biblio les a individuellement subventionnées à hauteur de 25 à 30 %. La même opération a été renouvelée en 2005 et 7 dossiers d’intention ont été déposés à la Préfecture.

En 2004, 16 bibliothécaires ont participé à une formation sur l’Internet pratique, organisée par Savoie-Biblio et le CRI74. De nouvelles formations seront proposées en 2005.

En parallèle, le SIMBAL lancera très prochainement une consultation pour réaliser le site du réseau des bibliothèques. Les objectifs de ce site seront :

Informer et renseigner la population et les professionnels des bibliothèques

-  sur l’offre de lecture publique proposée sur le territoire du SIMBAL.
-  les services rendus par les bibliothèques du réseau
-  sur les conditions d’accès aux bibliothèques (horaires, conditions de prêt, etc.)
-  sur les animations

Permettre l’accès au catalogue collectif informatisé

-  en intégrant le catalogue collectif au site des bibliothèques du SIMBAL

Favoriser les échanges et la participation

-  entre la population et les bibliothèques et entre les équipes des bibliothèques elles mêmes.
-  permettre une mise à jour par les bibliothécaires

Servir d’espace ressources

-  pour les professionnels mise à disposition de conventions, de règlements, etc.
-  pour le public bibliographie, sélection de documents, etc.

Pour atteindre ces quatre grands objectifs le Comité de pilotage du SIMBAL s’est prononcé pour une solution de type « site contributif » utilisant le système de gestion de contenu SPIP (Système de Publication pour l’Internet Partagé).

La mise en réseau des bibliothèques constitue autant un moyen qu’un objectif, le réseau informatique offrant un support et un outil de développement au réseau humain : échanges, mutualisation de certains moyens et savoirs, efforts coordonnés d’animation.

L’entreprise comme le réseau des bibliothèques permet de créer une dynamique au niveau de l’ensemble du territoire et de valoriser les bibliothèques, y compris celles qui ne sont pas informatisées.
L’esprit de collaboration manifesté par les partenaires, à tous les niveaux - Savoie-Biblio, le CRI74, les différents fournisseurs de SIGB, les communes et les bibliothèques - est le meilleur garant du succès de cette entreprise, qui reste expérimentale : le SIMBAL construit un prototype qui suscite l’intérêt de nombreux territoires, confrontés à des problèmes similaires.

COORDONNÉES

Sylvie TRIESCH
SIMBAL
5 place de l’Eglise St André
74100 ANNEMASSE
Tél. : 04 50 39 19 09 - Fax : 04 50 39 01 57
E-mail :
sylvie.triesch@simbal.hautesavoie.net
Site Web :
www.simbal.hautesavoie.net/spip/

Site du CRI :
www.cri74.org

Site de MoCCAM :
server4.hosting.cri74.org/ccy2/
Site d’AFI :
www.afi-sa.fr

LISTE DES COMMUNES DU TERRITOIRE

AMBILLY ANNEMASSE ARBUSIGNY
ARCHAMPS ARTHAZ PONT NOTRE DAME BEAUMONT
BOËGE BOGEVE BONNE/MENOGE
BOSSEY BURDIGNIN CHENEX
CHEVRIER COLLONGES SOUS SALEVE CONTAMINES/ARVE
CRANVES SALES DINGY ETREMBIERES
FAUCIGNY FEIGERES FILLINGES
GAILLARD HABÈRE LULLIN HABÈRE POCHE
JONZIER EPAGNY JUVIGNY LA MURAZ
LA TOUR LUCINGES MACHILLY
MARCELLAZ MÉGEVETTE MIEUSSY
MONNETIER MORNEX NANGY NEYDENS
ONNION PEILLONNEX PERS JUSSY
PRÉSILLY REIGNIER ST CERGUES
SAINT JEOIRE SAVIGNY SAXEL
SCIENTRIER ST ANDRÉ DE BOËGE ST JEAN DE THOLOME
SAINT JULIEN EN GENEVOIS TANINGES VALLEIRY
VERS VETRAZ MONTHOUX VILLARD
VILLE EN SALLAZ VILLE LA GRAND VIRY
VIUZ EN SALLAZ VULBENS

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Cet article figure sur le site web de MoCCAM.
Merci à Quentin CHEVILLON, développeur de MoCCAM, qui nous a donné l’autorisation de le reproduire dans Réseaux74.

MoCCAM est un logiciel libre qui permet de mettre en place très facilement un catalogue collectif reliant plusieurs bibliothèques dont les SIGB sont différents.

Les fonctionnalités essentielles de MoCCAM sont :
-  Catalogue Collectif
-  Catalogue en ligne de substitution pour les bibliothèques du réseau
-  Catalogage partagé et récupération des notices UNIMARC de serveurs distants
-  Prêt Inter Bibliothèques (PIB) : en développement

MoCCAM est avant tout un Catalogue collectif, c’est à dire un logiciel qui permet au Public de consulter via Internet les catalogues de plusieurs bibliothèques possédant des SIGB différents en une seule recherche.

Tout se passe comme si les différentes bibliothèques du réseau étaient des annexes d’une seule bibliothèque dont le catalogue serait consultable via Internet.

Mais derrière cette apparente simplicité, plusieurs techniques sont mises en oeuvre pour mettre en réseau des bibliothèques dont les logiciels sont hétérogènes (et n’ont pas été conçus pour fonctionner ensemble). Les deux procédés utilisés par MoCCAM sont :
-  La technique des bases fusionnées
-  La norme Z 39.50

LES BASES FUSIONNÉES

Ici, les bibliothèques exportent périodiquement leurs données (les notices cataloguées ou pilonnées) vers le serveur MoCCAM.
Le serveur MoCCAM récupère ces données, les dédoublonne et les fusionne en une base unique. C’est cette base qui est accessible via Internet.
Les données d’exemplaires (code barres, cote) sont conservées.
Ces mises à jour se font via Internet. Elles peuvent être automatiques si le SIGB de la bibliothèque le permet ou manuelles en utilisant une interface web extrêment simple.

Les avantages des bases fusionnées :
-  Très bon marché (ne nécessite aucun investissement des bibliothèques du réseau).
-  Les recherches sont rapides et puissantes
-  Très facile à mettre en oeuvre.

Les inconvénients des bases fusionnées :
-  Nécessite des mises à jour (mais qui peuvent être automatisées)
-  Pas de données concernant la disponibi li té de l’ouvrage (en rayon, emprunté...)

LA NORME Z 39.50

Contrairement à la technique des bases fusionnées, la norme Z 39.50 permet d’interroger les catalogues des bibliothèques du réseau en temps réel et sans nécessiter de mise à jour périodique.
Dans cette configuration, les bibliothèques du réseau doivent s’équiper d’un serveur Z 39.50 (vendu par l’éditeur de leur SIGB). MoCCAM fait office de Passerelle Z 39.50.
Cela veut dire qu’à chaque fois que quelqu’un effectue une recherche dans MoCCAM, cette recherche est transmise aux serveurs Z 39.50 des différentes bibliothèques qui renvoient à MoCCAM les notices trouvées. MoCCAM dédoublonne et fusionne alors ces résultats et les affiche.

Les avantages de la norme Z 39.50 :
-  Ne nécessite pas de mises à jour (recherche en temps réel)
-  Permet de connaître la disponibilité des ouvrages

Les inconvénients de la norme Z 39.50 :
-  Coûteux : Chaque bibliothèque du réseau doit investir dans un module Z 39.50(vendu par son SIGB), un serveur (machine) et une connexion permanente à Internet.
-  Les recherches sont longues et assez limitées

MoCCAM peut gérer, dans un même réseau, une base fusionnée et des serveurs Z 39.50. Les catalogues de toutes ces bibliothèques peuvent être interrogés en une seule recherche.

MoCCAM va vous permettre de récupérer très facilement des notices au format UNIMARC ISO 2709. Ces notices pourront ensuite être intégrées par la plupart des logiciels de bibliothèque. MoCCAM permet ainsi de remplacer, dans une certaine mesure, Electre ou BN-Opale.

Il est possible de récupérer les notices UNIMARC de la base fusionnée (envoyées par les bibliothèques du réseau), mais également des catalogues de grandes bibliothèques comme BN-Opale... via z 39.50.

Ces notices peuvent être récupérées lors des recherches dans MoCCAM en ajoutant les notices au panier, ou tout simplement en bipant les codes à barres (ISBN) par lot.

Enfin, MoCCAM respecte les droits. Les bibliothèques peuvent interdire la réutilisation de leurs notices (si elles se servent d’Electre, par exemple).

MoCCAM permet de donner accès aux catalogues de plusieurs bibliothèques via Internet. Mais chacune de ces bibliothèques peut également être interrogée individuellement.

Cela permet à des bibliothèques disposant de peu de moyens de donner un accès à leur catalogue via Internet. Cependant, le catalogue ainsi constitué n’offre pas toutes les fonctionnalités d’un module web vendu par le SIGB de la bibliothèques (le plus souvent, pas de disponibilité, pas de réservations...).

Néanmoins, MoCCAM a été conçu pour permettre de "masquer" l’aspect collectif du catalogue. Les usagers de la bibliothèque iront sur MoCCAM et auront vraiment l’impression d’être sur le site de la bibliothèque : leur bibliothèque sera automat iquement sélectionnée, un lien leur permettra de revenir sur le site de la mairie (par exemple)...

La fonctionnalité « Prêt Entre Bibliothèques (PEB) » n’est pour l’instant pas développée : elle est prévue pour 2005 et associera une messagerie élaborée, une gestion propre des prêts et des emprunteurs ainsi qu’un module d’export des notices en UNIMARC avec recommandation 995.
Il ne faut cependant pas se faire d’illusion : le PEB ne sera jamais aussi simple que dans un réseau dont les SIGB sont les mêmes : de nombreuses manipulations et vérifications seront nécessaires de la part des bibliothécaires.
Pour plus de détails reportez vous au mémoire technique dans la section téléchargements.

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Greenstone est une suite de logiciels pour la construction et la distribution de collections de bibliothèques numériques.

Elle fournit une nouvelle manière d’organiser et de publier de l’information sur Internet et sur CD-ROM. C’est un logiciel libre et gratuit, multilingue, édité sous les termes de GNU General Public License.

Greenstone est produit par le New Zealand Digital Library Project à l’Université de Waikato, et développé et distribué en collaboration avec l’UNESCO et l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Human info, dans le cadre d’un effort de coopération internationale établie en Août 2000 entre trois parties. Chaque nouvelle version de Greenstone est téléchargée actuellement plus de 6000 fois.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

Lire la suite de l’article...

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Le but du logiciel est de doter les utilisateurs, en particulier dans les universités, les bibliothèques, et autres institutions publiques, des capacités à construire leurs propres bibliothèques numériques.

Les bibliothèques numériques sont en train de bouleverser complètement la manière de disséminer et d’acquérir l’information au sein des communautés et institutions dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture à travers le monde, en particulier dans les pays en développement. Greenstone ambitionne d’encourager le déploiement effectif de bibliothèques numériques pour le partage d’information et leur mise en disposition dans le domaine public. D’autres informations sont disponibles dans le livre Comment construire une bibliothèque numérique, écrit par deux des membres du projet.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

Lire la suite de l’article...

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Le logiciel Greenstone est issu de ce projet, et cette initiative a été prise en charge par la Sous-Commission de la Communication de la Commission Nationale pour l’UNESCO de la Nouvelle-Zélande dans le cadre de la contribution de la Nouvelle-Zélande au programme de l’UNESCO.

Le projet Greenstone est le septième lauréat de la biennale Namur award qui récompense des lauréats ayant pris conscience sur le plan international des implications sociales des technologies de l’information et de la communication.

Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture

La dissémination de l’information éducative, scientifique et culturelle à travers le monde, et particulièrement son accessibilité dans les pays en développement, est un objectif central que poursuit l’UNESCO dans le cadre de son Programme Information pour Tous, et les technologies de l’information et de la communication appropriées sont considérées comme un outil important dans ce contexte.

L’UNESCO organise des ateliers de formation régionaux sur l’utilisation de Greenstone. En 2003, ils ont été organisés à Bangalore, India en Août ; Dakar, Senegal en Septembre, and Suva, Fiji en Novembre. Un paquetage de tout le matériau préparé pour l’atelier de Suva est disponible : cours, travaux pratiques, documents, fichiers de test, etc. Il se focalise sur la construction de collections avec le Librarian Interface (Interface du Bibliothécaire).

L’ONG Human Info, basée à Anvers, Belgique

Ce projet travaille avec des organismes de l’ONU et d’autres ONG. Il s’est forgé une réputation mondiale pour son travail de numérisation d’une documentation d’intérêt pour le développement humain et la mise à disposition gratuite de cette documentation aux pays en développement sur une base de recouvrement de coût pour les autres.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

Lire la suite de l’article...

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Auburn University Libraries Digital Library

Ce site contient deux collections Greenstone. Alabama Postcards a plus de 300 cartes postales décrivant des bâtiments, des sites naturels, des événements et autres scènes dans diverses villes, grandes et petites, de l’Alabama du 20ème siècle. Ces images sont catégorisées selon les endroits et selon les titres. Alabama Authors fournit des informations sur les auteurs de l’Alabama du 20ème siècle qui sont gérées et mises à jour par l’Alabama Library Association. Cette collection a vu le jour sous la forme d’un document imprimé créé dans WordPerfect 5.2 et a été rééditée plusieurs fois avant sa version Greenstone qui permet une recherche complète.

Les livres du passé / Llyfrauo’r Gorffennol

Les livres du passé est une collection en ligne de livres Gallois d’intérêt culturel national longtemps épuisée, et qui est peu susceptible d’être réimprimée par des moyens traditionnels. Les textes sont disponibles sous deux formes : les pages originales des livres sous forme d’images, et le texte électronique entièrement indexé et imprimable. Développé par Culturenet Cymru et le Conseil des livres Gallois, la collection des livres du passé est une ressource librement accessible à tous. Le site Web sera développé et enrichi pendant les prochaines années pour contenir encore beaucoup plus de livres en langues anglaise et galloise.

Centre d’Etudes pour les Bibliothèques Numériques

Université A&M du Texas - Un site de recherche sur les bibliothèques numériques contenant des prototypes de collections Greenstone.

Chopin Early Editions

Une collection d’images numériques des premières éditions imprimées des compositions musicales de Frédérique Chopin. La collection a été créée par la bibliothèque de l’Université de Chicago, et une fois terminée, elle comportera toute la collection complète de plus de 400 des premières éditions de Chopin.

Bibliothèque publique De Detroit : Collection De E. Azalia Hackley

Cette collection de paroles de musique se compose plus de 500 morceaux écrits au 19ème et 20ème siècles et édités entre 1799 et 1922. Les thèmes des chansons se rapportent à la vie dans les plantations au début du 19ème siècle dans le sud américain, la période de guerre civile, l’abolitionnisme, l’émancipation et la reconstruction, ainsi que la musique populaire de début du 20ème siècle, et les thèmes stéréotypés liés aux chanteurs noirs.

Droits Humains en Argentine

Ce site contient des documents, photos et livres concernant les fichiers des enfants kidnappés pendant la dictature de 1976 à 1983, la législation sur l’identité, l’information relative à la jurisprudence, et plusieurs autres éléments. Il a été créé par le Sécrétariat aux Droits Humains d’Argentine sous l’égide de la Comisión Nacional por el Derecho a la Identidad (CONADI), Commission Nationale qui lutte pour les droits de la personne à avoir une identité, particulièrement quand ses parents ont disparu.

Collection numérique Argus de l’Université Wesleyland de l’Illinois

Le journal The Argus de l’université Wesleyland de l’Illinois est publié sous la supervision des étudiants depuis 1894. Cette collection numérique fait partie d’un projet en cours qui a pour objet la conservation et l’accès aux numéros Argus publiés de 1894 à 2000.

Institut indien de base de données de publications de la Science

L’institut indien de la Science, Bangalore - 560012, Karnataka, Inde est le premier établissement de recherche et enseignement avancés, avec plus de 2000 chercheurs actifs travaillant dans presque tous les secteurs scientifiques de pointe. Créé en 1909 par J.N.Tata, l’institut édite environ 2000 publications chaque année, comprenant des articles de journaux, des publications de conférence, brevets, rapports, livres, chapitres de livre. Un effort particulier est fait ici pour compiler ces publications, identifier leurs sources, supprimer les doublons, normaliser les détails des méta-données. La base de données est publiée sur le web avec Greenstone.

La Collection Ponts Numériques de l’Université Lehigh

Une collection contenant trente livres sur les ponts, tous publiés entre 1811 et 1899. La collection a été créée à l’Université Lehigh, Pennsylvanie et présente une interface utilisateur fortement personnalisée.

Mirabilia Vicomercati

Mirabilia Vicomercati est un projet en cours géré par Vimercate Public Library (Milan, Italie) et qui a pour objectif la numérisation de sources primaires d’histoire locale. Plusieurs collections seront fournies (photographies, posters, cartes, textes, références, multimédia) pour rendre accessible, promouvoir et préserver la mémoire historique de Vimercate et de son territoire.

Jardin Botanique de New York

Le projet de numérisation du livre rare de la Bibliothèque LuEsther T. Mertz du Jardin Botanique de New York.

Projet Bibliothèque Numérique de Nouvelle-Zélande

Un site de démonstrations mis en place par les développeurs de Greenstone, le Nouveau Projet de Bibliothèque Numérique de Nouvelle-Zélande. Ce site contient plusieurs collections, allant de l’information humanitaire aux rapports techniques sur l’informatique et à des collections de démonstration de documents chinois et arabes.

Réseau phillipin pour la recherche, l’éducation et l’information gouvernementale

PREGINET est un réseau national de diffusion qui relie les établissements scolaires, de recherche, et gouvernementaux aux Philippines. L’institut pour l’avancement de la Science et de la technologie (ASTI) a créé une plate-forme de bibliothèques numériques à l’usage des établissements associés au réseau PREGINET. Ils ont construit des collections pour le journal philippin ICT et microélectronique (PJICTM), les bulletins publiés par PREGINET, et la collection de vidéos d’ASTI.

Projet Gutenberg

Un projet en cours pour produire et distribuer des éditions électroniques gratuites de littérature. Le Projet Gutenberg contient actuellement plus de 3700 titres, de Shakespeare à Dickens en passant par les sœurs Brontë. Ce site, maintenu par Ibiblio, l’un des sites mirroirs de Gutenberg, utilise Greenstone pour rendre toute la collection Gutenberg accessible sous une forme permettant une recherche intégrale.

Bibliothèque Publique Slavonski Brod

Le projet pilote de numérisation de la collection des études locales de la Bibliothèque Publique de Slavonski Brod, Croatie.

Collection de partitions musicales de la Bibliothèque d’Etat de Tasmanie

Ce site fournit environ deux cent éléments du riche patrimoine de musique écrite dans la Bibliothèque d’Etat des Collections d’Héritage de Tasmanie. Ils vont des années 1840 aux années 1930 et incluent des morceaux pour piano et autres instruments, des arrangements de bandes de cuivre et chansons de toutes sortes - populaires, sacrées, patriotiques, et même des chansons écrites pour encourager les touristes à venir en Tasmanie.

Université des Sciences Appliquées de Stuttgart

Hochshule der Medien - une bibliothèque numérique "Informationet Media" créée par l’Université des Sciences Appliquées de Stuttgart, Allemagne.

Collections Spéciales de la Washington Research Library Consortium

Matériau numérique des collections spéciales des huit universités de WRLC de Washington, D.C., USA.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

Lire la suite de l’article...

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Le CD-ROM UNESCO contenant Greenstone 2.50, ainsi que toute la documentation (anglais/français/espagnol/russe), 11 collections commentées à titre d’exemple, plus les logiciels associés tels que Java et ImageMagick, peut être obtenu gratuitement sur demande à Jean-Claude Dauphin ou Susannah Farey.

En téléchargement sur internet, nous disposons de Greenstone v2.5 3, lequel inclut plusieurs corrections et ajouts comme : Serveur selon le protocole OAI-PMH, export au standard METS, téléchargement de ressources web, un éditeur d’ensembles de méta-données (GEMS), un plugin OggVorbis.

La prochaine évolution du projet, Greenstone 3, est déjà en cours d’expérimentation.

L’interface de Greenstone et sa documentation sont disponibles en Anglais, Français, Espagnol et Russe. Greenstone a aussi des interfaces dans plusieurs autres langues.

Le fichier de configuration dans l’utilisation de Greenstone est la partie la plus dificile. Vous trouverez une aide efficace en consultant plusieurs exemples de collections bien documentés, placés sur le site web www.nzdl.org et expliquant sur la page d’accueil de la collection comment ils ont été rassemblés. Les fichiers collect.cfg de plusieurs collections de www.nzdl.org sont disponibles sur internet.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

Lire la suite de l’article...

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Manuels

Les manuels Greenstone suivants sont disponibles en format PDF pour téléchargement. Ils sont disponibles en Anglais, Français, Espagnol, Russe et Kazakh.

Guide de l’installateur

Décrit dans le détail le processus d’installation de Greenstone. Notez que le Guide de l’installateur suppose que Greenstone est installé à partir d’une distribution CD-ROM. Les instructions doivent être adaptées au mode qui convient à l’évidence lorsque l’installation se fait à partir d’un téléchargement web.

Guide de l’utilisateur

Détails généraux sur l’utilisation de collections Greenstone, de l’interface web du Collecteur pour la construction de nouvelles collections, et des fonctions d’administration de Greenstone.

Guide du développeur

Une description plus détaillée du processus de construction d’une collection Greenstone, incluant la construction de collections à partir de lignes de commandes ou d’un prompt DOS. Egalement une description de la structure du système runtime de Greenstone.

Du papier à la collection

Un document décrivant le processus complet de création d’une collection de bibliothèque numérique à partir de documents imprimés. Cela inclut le processus de numérisation et de reconnaissance optique des caractères ainsi que l’utilisation de l’"Organizer".

A l’intérieur des collections Greenstone

L’un des aspects les plus difficiles dans l’utilisation de Greenstone va suivre avec le fichier de configuration de votre collection. Pour vous aider à apprendre comment le faire, ce document présente et explique les fichiers de configuration pour un certain nombre de collections Greenstone existantes. Il donne également un exemple sur la manière de personnaliser l’apparence de Greenstone. (Remarque : ce document est fait pour être utilisé avec Greenstone version 2.40 et supérieure).

MG/MG++

Pour une information au sujet des systèmes sous-jascents d’indexation et d’extraction utilisés par Greenstone, on peut télécharger le guide de l’utilisateur MGPP.

Matériel didactique

Packages of material prepared for various Greenstone works hops. These works hops focus on installing Greenstone and building collections with the Librarian Interface. Produit de différents cours et journées d’études, voici les types de documents qu’on peut trouver en anglais sur les site de Greenstone :

-  Introduction to the works hop (.html ou .pdf)
-  Presentations (.pdf)
-  Lab instructions (.pdf)
-  Lab screenshots (.pdf)
-  Test files for several collections (les test incluent des fichier s Word, PDF, HTML, JPG and GIF)

Documentation fournie par des utilisateurs

Personnalisation de l’interface Utilisateur de Greenstone

Un guide illustré de pour la personnalisation de l’interface utilisateur. Ecrit par Allison Zhang du Washington Research Library Consortium.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

Lire la suite de l’article...

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Vous voulez en savoir plus sur Greenstone ? Vous avez des difficultés pour installer ou construire des collections ? Il existe de nombreuses ressources d’aide que vous pouvez consulter.

Liste des questions les plus fréquentes (FAQ)

La FAQ contient la liste des questions les plus fréquentes concernant Greenstone et leurs réponses, explique comment se procurer le logiciel, comment installater et exécuter Greenstone, et comment construire des collections.

Documentation Greenstone

Greenstone est accompagné par plusieurs manuels et guides. Cette page donne les liens sur ces documents qui existent en plusieurs langues.

Archives des listes de discussion Greenstone

Cette collection contient toutes les questions et réponses échangées sur les deux listes de discussion Greenstone. Effectuer une recherche dans cette collection est une bonne façon de trouver des réponses aux questions les plus fréquentes et qui ne font pas encore parties de la FAQ. Celle-ci est mise à jour régulièrement.

Comment construire une bibliothèque numérique

Qu’appelle-t-on une bibliothèque numérique ? A quoi cela ressemble-t-il ? D’ou proviennent les informations ? Comment procède-t-on ? Par quoi commencer ? C’est un livre qui répond à ces questions d’une façon simple et pragmatique, en mettant l’accent sur l’aspect pratique Le livre décrit aussi les concepts et l’utilisation du logiciel Greenstone.

Listes de discussion Greenstone

Il y a deux listes de discussion dédiées principalement aux discussions concernant le logiciel Greenstone de bibliothèque numérique. Il est conseillé aux utilisateurs actifs de s’inscrire à une des listes ou bien aux deux et de participer aux discussions.

Liste pour les utilisateurs de Greenstone

Cette liste est pour discuter en général de Greenstone. Pour envoyer un message à cette liste, adressez-le à greenstone-users@list.scms.waikato.ac.nz.

Liste pour les développeurs de Greenstone

Cette liste est plus pour des discussions techniques entre les gens qui développent ou modifient Greenstone. Pour envoyer un message à cette liste, adressez-le à greenstone-devel@list.scms.waikato.ac.nz. Note : Vous devez d’abord vous inscrire à la liste avant d’envoyer un message.

Bordereau d’assistance Web

En dernier recours, si vous ne pouvez pas utiliser les listes de discussion pour quelque raison que ce soit, utilisez le bordereau d’assistance pour envoyer une demande à l’équipe.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

Lire la suite de l’article...

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Plate-forme

Greenstone s’installe et s’exécute sous Windows ou Unix. La distribution contient des versions exécutables pour Windows (36 MB), ainsi que pour Linux (43 MB) et MAC OSX. Elle contient aussi l’ensemble du code source (18 MB) pour le système, qui peut être compilé avec MS VC++ ou Gnu GCC. Dans la dernière version de Greenstone (2.53), l’installeur est écrit en java, ainsi que l’interface bibliothécaire. L’interface utilisateur final utilise un simple navigateur tel que le navigateur Netscape ou Internet Explorer.

Greenstone fonctionne avec d’autres logiciels qui eux aussi sont des logiciels libres et téléchargeables : le serveur web Apache et Perl.

En utilisant une distribution, on peut soit installer la "local library" ou la "web library", soit installer et compiler le code source (voir le site de Greenstone pour la description des différences entre la "local library" et la "web library") : Pendant le processus d’installation, on vous demandera quelle forme de Greenstone vous souhaiter installer.

Remarque : Si la plate forme matérielle est suffisamment dimensionnée, Greenstone peut indexer de Giga Bytes de données. Néanmoins, même une plate-forme modes te donne d’excellent résultats.

Personnalisation et protocoles de communication

Greenstone est spécialement conçu pour être élargi et adapté à des besoins particuliers. De nouveaux formats de documents et de méta-données peuvent être traités par Greenstone en écrivant des « connecteurs » (plug-ins), en Perl, par exemple pour des formats BibTEX, LaTex, MARC, ISIS ou DSpace. De la même façon, de nouvelles structures de parcours des méta-données peuvent être mises en oeuvre en écrivant des « classificateurs ». L’interface utilisateur et la présentation peuvent être modifiées car elles sont définies par l’intermédiaire d’un langage de macros relativement simple.

Un programme client utilisant le protocole Z39.50 (librairie YAZ) est en version beta pour Unix, mais les collections Greenstone sont maintenant accessibles par le nouveau protocole OAI-PMH, plus simple à mettre en oeuvre sur le Web. Finalement, le code source en C++ et Perl est aussi disponible et accessible pour modification.

Formats supportés

Voici une liste de formats supportés :
txt, html, email, src, rtf, ps, LaTex, pdf, word, excel, ppt, refer, BibTex, OggVobis, Mp3, différents bases comme Dbase, Isis, Marc21...

(JPEG)
Type oprérateur
Etape 1 : Définition dans les préférences du rôle de l’opérateur.

(JPEG)
Création collection
Etape 2 : Nom et description de la nouvelle collection

(JPEG)
Types méta-données
Etape 3 : Définition du type des méta-données

(JPEG)
Export CR-ROM
Etape 4 et suivantes du flux du travail :
-  Téléchargement ou choix des fichiers locaux
-  Annotation des méta-données
-  Définition de l’apparence de la collection
-  Construction de la collection

(JPEG)
Editeur méta-données
Editeur des méta-données de Greenstone



Auteur : Georges BRAOUDAKIS

RÉSEAUX74 > 2005 > N°22 Février 2005 >

Portail sur l’actualité des logiciels métier libres et gratuits pour bibliothèques et centres de documentation.

Les logiciels libres, « open source » et gratuits sont aujourd’hui de plus en plus utilisés pour des applications métier des bibliothèques et des centres documentaires francophones. L’utilisation de ces logiciels introduit une nouvelle dimension dans la problématique de choix d’un outil informatique à l’usage des bibliothécaires et documentalistes. Etant donné l’évolution rapide de l’offre, le portail FreeBiblio.Info répond aujourd’hui au nouveau besoin de veille professionnelle sur les logiciels dans ce secteur spécialisé des logiciels libres et gratuits, dont certains sont dès maintenant utilisables et utilisés.

Créé et développé lui aussi avec le logiciel libre MAMBO, le portail FreeBiblio.Info présente le logiciel libre francophone pour les métiers des bibliothèques, les centres de documentation et la recherche archivistique. Depuis sa mise en ligne à mi-décembre 2004, le site attire en moyenne 500 visites/jour. Actuellement sont présents onze logiciels francophones ou francisés, qui disposent d’une présentation résumée ainsi que d’un lien vers le site officiel de l’équipe du développement. De même, un calendrier d’événements (congrès, colloques, formations, journées, présentations diverses) fournit rapidement un point d’accès rapide aux nouvelles, y compris par un flux RSS.

Le portail est structuré en de deux parties :

-  La première, publique, présente des actualités, une bibliographie (plus de 50 références), une liste de prestataires spécialisés dans le libre documentaire, des tests et des évaluations.

-  La partie réservée aux utilisateurs inscrits contient un forum de discussion en cours de finalisation, et un lien vers des appels d’offres. Les utilisateurs inscrits peuvent soumettre des nouvelles, modérées par le responsable du site.

Adresse URL du portail : http://freebiblio.info
Contact : freebiblio AT polydoc POINT net
Conception et hébergement : POLYDOC Systèmes et réseaux documentaires.

Auteur : Georges BRAOUDAKIS

 ACTUALITÉ
 SITES RÉFÉRENCÉS
 CRI 74

 Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie...

 Spychecker

 Moteur de recherche de spywares.

 Mozilla

 Ensemble de logiciels internet comprenant entre autres un navigateur web et une application de messagerie électronique (e-mail)...

Copyright © 2005 Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie - webmaster@thematic74.fr
Site web entièrement basé sur SPIP, logiciel libre de gestion de contenu collaborative.